À la découverte des écomatériaux: la cellulose

Cette semaine, Index Design s'intéresse à la cellulose et à ses différentes utilisations dans le domaine de l'architecture et du design. Si le carton et le papier sont perçus comme facilement jetables, certains architectes et designers prouvent, avec leur construction en carton et leur mobilier en papier, que ces écomatériaux peuvent aussi rimer avec force et pérennité. 

La cellulose est une fibre végétale que l'on peut trouver dans le bois, mais aussi dans le coton, le chanvre et le lin. C'est la cellulose extraite du bois qui est utilisée pour fabriquer du papier et du carton. Si le papier est blanchi pour permettre l'écriture, le carton garde ses teintes de bois puisqu'il sert plutôt à emballer.

Les fibres de cellulose peuvent se recycler une dizaine de fois avant d'être trop endommagées. Comme tous les biosourcés, la cellulose peut prétendre à l'appelation d'écomatériau seulement si sa transformation se fait dans le respect de l'environnement. Dès lors que la fibre de bois se retrouve souillée par des produits chimiques ou toxiques, elle ne peut plus être recyclée et devient un déchet plutôt qu'une ressource. La cellulose est une des fibres végétales les plus exploitées au monde, ses utilisations étant nombreuses et variées. 

Les bioplastiques en cellulose

Tri-shell Packaging (Materialist) / Parupu (CKR) / Durapulp lamp (CKR) / Crédit : Södra

 

Au Québec, la compagnie Innofibres travaille au développement de produits cellulosiques et propose, entre autres, des alternatives au styromousse avec des emballages thermoformés en carton. En Suède, la compagnie Södra a développé Durapulp, un biocomposite fait de pulpe de papier et de bioplastique qui a permis à la firme d'architecture et de design Claesson Koivisto Rune de concevoir une chaise et une lampe 100% compostable. 

Construire en carton

Détail d'assemblage

Shigeru Ban est l'architecte qui a redonné ses lettres de noblesse au carton. Dès le début de sa carrière, il s'intéresse aux tubes qui traînent dans l'atelier et voient en eux plus que de simples rangements pour les plans d'architecte. Après des mois de recherches, ils développent le module PTS (Paper Tube Structure), un système reconnu et homologué par le Ministère Japonais de la Construction, et avec lequel il construit des maisons, des églises, des dômes en carton, mais aussi du mobilier.

Cet écomatériau léger, facile d'assemblage et peu dispendieux permet de reconstruire dans des situations d'urgence (à Kobé après le tremblement de terre de 1995, par exemple, ou au Rwanda, dans les camps de réfugiés).

Carboard Cathedral, 2013 (Stephen Goodenough) / Pavillon japonais de l'expo 2000 à Hannovre (Hiroyuki Hirai)

Le studio new-yorkais Softlab a lui aussi bien compris les qualités structurelles et esthéthiques du carton. Pour l’agencement intérieur des bureaux de l’agence Blue Marlin, les designers ont conçu un mur de rangements fait à base de simples tubes en carton.

PHOTO: ALAN TANSEY

Boutique Aesop / Crédit: Brooks + Scarpa

 

L'année dernière, la firme californienne Brooks + Scarpa a utilisé des tubes de carton recyclés pour concevoir le design intérieur de la boutique Aesop. Ici, le carton est apprécié car il apportent ses qualités esthétiques aux tubes longilignes.

 

Lampes Scraplights / crédit: Graypants

 

 

Graypants joue avec la beauté alvéolaire du carton et multiplie les couches avec sa collection de lampes Scraplights. 

 

 


Le papier sous toutes ses formes

Au Canada, le studio de Vancouver Molo est célèbre pour son mobilier de papier accordéon qui se décline en assises, tables, séparateurs d'espace et luminaires. Les pièces proposent un doux mariage entre solidité et légèreté. 

Softseating lounger / Molo

À Montréal, le studio Dear Human travaille avec le papier maché et propose des créations singulières et écologiques.

Wallpapering / Dear Human

__________

Sources: Le Rendez-vous des Écomatériaux à Asbestos, 17 et 18 octobre 2017. Conférence de Mario Parenteau d'Innofibres. 

Photo d'ouverture: Paper House par Shigeru Ban

__________

Voir aussi
À la découverte des écomatériaux: la laine de mouton
À la découverte des écomatériaux: le lin et le chanvre
À la découverte des écomatériaux: le verre recyclé
À la découverte des écomatériaux: le mycélium
À la découverte des écomatériaux: les algues
À la découverte des écomatériaux: la paille
À la découverte des écomatériaux: les fibres de fruits et légumes

comments powered by Disqus