Esthétique nostalgique empreinte d’authenticité: Gentile Pizza Parlour par Zébulon Perron

Une pizzeria sur la rue Saint-Catherine à Westmount s'inscrit dans le mouvement des nouvelles adresses gourmandes aux inspirations américaines qui ouvrent leurs portes à Montréal. Exercice de mémoire pour incarner l’historique familial du restaurateur et fantasme nostalgique de l’Atelier Zébulon Perron, le Gentile Pizza Parlour séduit avec ses clins d'œil au New York des années 80.

Gentile Pizza Parlour représente la seconde collaboration entre le restaurateur Anthony Gentile Jr et Zébulon Perron. C’est lui qui a dessiné l'intérieur du restaurant voisin il y a quelques années: le Café Gentile. 

«Il s’agit d’un projet de mémoire et de nostalgie.» - Zébulon Perron

La famille Gentile a ouvert son premier café dans les années 50. Le second café par Zébulon Perron reprend cet esprit italien classique des années 50 et 60, alors que la nouvelle adresse s’installe 20 ans plus tard dans l’ambiance des pizzerias new-yorkaises des années 80.

La nostalgie imprègne toujours le décor. Le carrelage, les tabourets de cuir rétros demeurent, mais traités de manière différente. On reconnaît aussi les techniques qui font partie de l’arsenal signature de l’Atelier. La création de motifs sur mesure pour les planchers, par exemple.  On sent toutefois la volonté de faire quelque chose de complètement distinct du café. 

Une histoire familiale qui se poursuit

Pour la pizzeria, Zébulon Perron a été puisé dans l’enfance du restaurateur dont la famille a possédé plusieurs pizzerias aux États-Unis.

«Beaucoup des endroits et des éléments auxquels Anthony faisait référence étaient d’époque. Nous avons voulu y faire honneur, sans être complètement explicite et tomber dans le pastiche», dit Zébulon Perron.

Outre les souvenirs rapportés de l’enfance du propriétaire, Zébulon Perron a su conserver les traces du passé du bâtiment existant. À l’origine, il ne s’agissait pas d’un espace commercial, mais d’un corridor aux multiples façades de commerces. En réponse à cette configuration en longueur, une mosaïque de carrelage traverse l’espace en diagonale.

«Pour casser la linéarité, un carrelage sur mesure a été développé, non seulement au plancher, mais aussi sur les murs. Ça nous ramène à un style milanais, à l’Italie des années 70, 80. Pour moi, ça, c’est un geste qui fonctionne à plein de niveaux. Un geste fort qui servait bien le projet, de même que cette notion de nostalgie», explique Zébulon Perron.

Préserver les traces du passé

Outre son historique en restauration, la famille Gentile a aussi opéré des arcades. Cet aspect s’est également retrouvé dans le projet. Une machine Pac Man provenant de leur collection a notamment été incorporée à l’espace. Les boîtes rétroéclairées au plafond ne sont pas non plus sans rappeler l’esprit des arcades. Il s’agit d’anciennes enseignes intégrées, conservées et réinterprétées.

En toile de fond, la tôle d’aluminium pliée du plafond a pu être préservée, ce qui n’a pas été sans défi au niveau technique. Une fois réparée et peinte couleur champagne métallique, les designers ont mis en valeur les atouts de l’existant et les dispositifs d’éclairage qui diffusent maintenant une douce lumière rosée.

Autre défi logistique qui s’avère être un élément fort du projet: le rangement des boîtes de pizza. Des treillis métalliques sont fixés au-dessus du bar et entreposent les cartons. Le rebord des boîtes ainsi mis en évidence, même éclairé, possède un graphisme soigné qui s’ajoute en élément de décor à la pièce.

Un vintage élégant et confortable

Plusieurs clins d'œil à l’époque apportent le charme discret à l’endroit: le verre teinté, l’utilisation de stores verticaux, de vieux stratifiés chamoirés,  les détails du bar qui réfèrent aux cafés italiens typiques.

«Pour chaque référence d’époque, on a travaillé dans le détail au niveau des matérialités pour vraiment être en concordance avec notre propos», dit Zébulon Perron.

Les références au passé servent également à créer l’ambiance confortable et conviviale qui invite à passer un bon moment. 

«Il y a quelque chose de rassurant dans les références nostalgiques. Quand les gens ont l’impression de reconnaître les lieux, ils se sentent immédiatement confortables», affirme Zébulon Perron. «À ça, on a ajouté d’authentiques pièces vintages: des chaises, des lampes, un ensemble de cuisine. On essaie de trouver un équilibre entre un endroit chic et convivial, bon enfant, ou le plus important est d’avoir du fun.»

Petit Index des produits et références design

Pour plus de références design, consultez le Guide 300 adresses et références design pour aménager et rénover, en ligne ou imprimé pour nos références incontournables en design au Québec. 

Crédits photos: Jean-Sébastien Senécal

comments powered by Disqus