Résidence Esplanade: esprit barcelonais au coeur du Mile-End

Michael Godmer et Catherine C. Lavallée signent la rénovation des quartiers privés d’une résidence dans le Mile-End, à Montréal. Dans une combinaison de chêne blanc, verre flutex, cannage et peinture à la chaux, la matérialité se présente en déclinaison de beiges qui évoquent une douce lumière d’hiver.

Cette première phase d’une rénovation majeure pour une résidence unifamiliale du Mile-End, s'enclenche sous le thème de la séduction et de la douceur. Les designers devaient créer une signature intérieure nouvelle pour redonner une âme à la maison qui après une rénovation globale s’est vue complètement dénaturée de son cachet d’origine.

La chambre des maîtres, le walk-in, la salle de bain et le bureau sont complètement redessinés à l’image d’une suite raffinée qu’on trouverait dans les beaux quartiers de Barcelone.

Sur les murs, une peinture à la chaux magnifie le caractère doux et romantique de l’espace. «L’idée première était d’envelopper tous les murs d’un aspect velouté qui serait rehaussé d’éclairage. Le côté européen de cette texture nous rappelait cette idée d’appartement séduisant barcelonais», dit Michael Godmer.

Les designers se sont laissé porter par cette inspiration d’appartement européen «à l’image d’une suite d’hôtel avec mobilier intégré, des textures nobles et élégantes, un espace empreint d’un minimalisme chaleureux», ajoute le designer.

Espace fluide et modulaire

L’intimité de l’étage par rapport aux espaces communs du rez-de-chaussée permet de renforcer cet esprit de luxueuse suite en favorisant la relation entre les pièces. C’est en poussant des cloisons de verre flutex clair qu’on passe d’une à l’autre. L’arche de ces portes vitrées donne le ton à l’espace.

«L’aspect graphique des portes nous rappelle ce côté enveloppant et séduisant que la cliente désirait», explique Michael Godmer. «Elles sont simplement supportées d’un beige doux qui s’agence parfaitement à la lumière ambiante. Les lignes droites cadrent l’espace et les textures ajoutent de la personnalité aux pièces de mobilier.»

Chaque pièce est traitée comme l’objet façonné par un artisan, avec sa fonction distincte et la possibilité de s’adapter subtilement. Le mobilier intégré de chêne blanc s’y dépose soigneusement, répondant au défi de maximiser l’espace.

«Les besoins étaient bien spécifiques, par exemple, dans la chambre d’invités on désirait placer un lit queen, un espace de détente, une surface pour y déposer les valises et une penderie de rangement. L’idée de traiter les murs périmétriques en mobilier intégré est donc venue supporter ce programme bien défini sans compromettre l’espace», affirme Michael Godmer.

Bureau de télétravail intégré

Pour le petit coin bureau, un plateau de chêne blanc avec tiroir dissimulé suffit à créer un environnement de travail à la fois fonctionnel et compact. La céramique texturée au mur et le globe de verre opalin donnent un caractère distinctif à l’espace tout en respectant l’ambiance globale.

Petit Index des références

Référez-vous au Guide 300 adresses et références design pour aménager et rénover, en ligne ou imprimé pour nos références incontournables en design au Québec. 

Photo: Maxime Brouillet

 
comments powered by Disqus