Saisir l’opportunité de démocratiser le design actif

Les gens sont de plus en plus en télétravail et potentiellement plus sédentaires que jamais, notamment à cause de la pandémie. Pour certains, la marche vers le bureau représentait le seul effort physique de la journée. Heureusement, plusieurs ont renoué avec la marche, le jogging ou le vélo. Certaines villes ont revu la mobilité sur leur territoire et elles ont piétonnisé plusieurs rues. Ces initiatives sont pour la plupart bien soutenues par l’engouement de la population qui veut sortir de chez elle, bouger et profiter de nos villes autrement! Le design actif doit être encouragé. Regard sur les opportunités qui s’offrent à nous pour l’aménagement de nos villes et de nos lieux de travail. 

L’échelle humaine requiert des espaces de socialisation et de détente vastes

Citoyens et experts partagent depuis plusieurs années la vision d’un retour à la ville à échelle humaine. Si les espaces publics sont le support fondamental d’une ville durable, la crise du Covid-19 vient souligner des problématiques urbaines comme le manque d’espaces physiques de détente et de socialisation. Des considérations qui suscitent des réflexions sur la santé et le bien-être des individus dans nos milieux de vie urbains.  

Le télétravail au quotidien: les éléments-clés pour un poste ergonomique

Le confinement nous contraint à de multiples modifications de nos modes de vies et d’organisation. Le travail en fait partie. Une partie des transformations que nous sommes obligés de faire à court terme va permettre demain, lorsque l’économie aura redémarré, d’utiliser ces nouveaux modes d’organisation pour réduire les émissions liées à l’hypermobilité de nos sociétés, un gain indéniable pour notre planète. Ainsi, le télétravail est certainement l’opportunité de repenser les espaces de travail à plus long terme, à la maison notamment, tout en plaçant le bien-être au centre de l’équation. Un expert donne les éléments-clés pour un poste de travail ergonomique.

Les objectifs «Zéro»: plus près qu’on ne le pense

Comment faire pour que les nouvelles constructions et les bâtiments existants se rapprochent du zéro déchet, zéro émission, zéro gaspillage? Le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa) propose des pistes avec la Norme du bâtiment à carbone zéro (BCZ). Pour faciliter le changement, une v2 de la norme est dévoilé ce mois-ci. Découvrez-la.

Le préfabriqué nordique: une solution pour démocratiser la maison écologique?

Une maison d’architecte abordable, saine, écoénergétique et durable : c’est la promesse des Kits Écohabitation. Quelle est cette nouvelle formule qui permettrait de valoriser le travail des architectes québécois en plus de multiplier les habitations durables ? Présentation de la première maison livrée et de la Série M qui propose une nouvelle façon d’habiter la ville.

Les matériaux durables et la transparence

Matériaux durables, contenu recyclé, faibles en COV, produits certifiés : tous des termes que l’on entend régulièrement, mais qui suscitent une foule de questions à savoir ce qu’il faut choisir et comment.

Dis-moi ce qui compose ta matériauthèque, je te dirai qui tu es

Aux balbutiements d’un projet, il y a les besoins du client, le budget, les inspirations créatives, et bien sûr les matériaux qui façonneront les espaces. Quelle durée de vie pour cette matière? Quelle est sa provenance? Est-ce exempt de COV? Les questions sont multiples. ISSADESIGN présente sa démarche vers une matériauthèque verte.

Suffisants, la règlementation et les standards en design et en architecture ?

Ville résiliente, matériaux durables, efficacité énergétique : tous des concepts qui sont incontournables présentement et qui suscitent une foule de questions pertinentes. Index-Design souhaite alimenter la réflexion et inaugure cette nouvelle rubrique dédiée à l’Écodesign en se demandant : Est-ce que la règlementation et les standards de l’industrie sont suffisants ?

Afficher plus de nouvelles