Résidence Portland: douceur dans la matérialité et dans la forme

La maison de pierres centenaire située à Mont-Royal, sur l'île de Montréal, a bénéficié d’une rénovation complète par Atelier Barda architecture, ainsi que d’une collection de mobilier signée Foraine par Atelier Barda. Le tout est décliné en noir et blanc, entre le respect d’un héritage architectural et le renouveau.

Au rez-de-chaussée, les cloisons sont tombées, afin d'offrir une circulation fluide et intuitive dans l’espace ouvert. Une atmosphère douce se dégage des matériaux sélectionnés et des arrondis délicats. Référence aux éléments architecturaux d'origine, les murs courbes contribuent à la transition fluide entre les espaces. 

«Le parquet en chevrons de chêne clair huilé et les boiseries aux lignes sobres ancrent le projet dans une esthétique mesurée, entre conservation de caractéristiques existantes et intégration de nouveaux éléments», indique l’Atelier. «Les épaisseurs de matériaux ont été dissimulées afin d’obtenir des arêtes franches à la jonction des surfaces, brouillant ainsi les perceptions de volume et de juxtaposition.»

Une boîte noire autour de laquelle s'articulent les espaces communs contraste avec les tons clairs du reste de l’espace. Recouverte de chêne anthracite, elle dissimule vestiaire, salle d'eau, équipements de cuisine, accès aux escaliers et bibliothèque. Elle sert de transition entre les zones intimes et partagées, et elle dégage en périphérie l’espace de vie principal.

Des pièces de mobilier ont été conçues par Foraine par Atelier Barda, regroupées dans la collection Portland. Elles comprennent banc et table à manger, table à café, tables de chevet et tables de bout. De la même manière, le manteau de foyer en pierre, la hotte de la cuisine, la main courante et le garde-corps de l’escalier ont été conçus sur mesure par l’Atelier.

Le projet totalise 3000 pi2 qui s’étendent sur trois niveaux auxquels a été ajoutée une extension à l’arrière de la maison. L’agrandissement comporte une importante verrière qui ouvre la cuisine sur le jardin et illumine l’espace.

«Affranchi des contraintes de l'existant, le projet révèle à présent l'âme des lieux en y associant un regard actuel», conclut l’Atelier.

Crédits photos: Alex Lesage

comments powered by Disqus