Optimiser la polyvalence du bois en conception écologique

Linéaire Écoconstruction allie méthodes ancestrales et techniques contemporaines de charpenterie pour créer des espaces sains et écologiques. Coup d'œil sur un projet innovant qui marie plusieurs essences de bois locales: La Grande Lucarne à Saint-Denis-de la Bouteillerie avec charpente de bois massif, signée BoON Architecture.

La Grande Lucarne comprend un atelier et un garage au sol, superposé d’un loft dans les combles. Plutôt que de s'étaler en longueur, le projet s’érige en hauteur, limitant l’impact sur le terrain. La surélévation de l’habitation au-dessus du garage offre une vue imprenable sur le fleuve et les montagnes. Depuis la route, seul le volume du loft est visible. Il apparaît, dissimulé dans le paysage agricole auquel il s’intègre harmonieusement. 

À l’origine, le souhait des propriétaires pour ce bâtiment était de faire référence à la Carriage House typique de la Nouvelle-Angleterre: un bâtiment secondaire à l’architecture vernaculaire, disposant d’un petit clocher sur le toit et dédié à ranger les calèches. Modernisées par les architectes, les caractéristiques principales du Carriage House ont été respectées.

La façade sud est percée d’une haute lucarne qui présente directement l’escalier menant à l’étage et amène la lumière dans tout le loft. Adjacente, l’entrée protégée sous un porte-à-faux met en valeur ce geste et complexifie la composition monolithique.

«La grande lucarne représente le geste qu’on a choisi d’exagérer. La lucarne s’étire complètement, jusqu’au bas. Elle établit le lien entre le sol et le loft», indique Bruno Verge, architecte sénior de BoON Architecture.

Simple et efficace, la volumétrie s’apparente à celle des granges environnantes. Préconisée dans le passé, elle est particulièrement adaptée au climat québécois et aux variations de température. Une isolation perspirante haute performance s’y greffe pour maximiser l’efficacité thermique et la durabilité du bâtiment grâce à ses matériaux qui régulent l'humidité de manière naturelle.

Polyvalence esthétique et physique du bois

À l’intérieur, la structure en bois d'œuvre réalisée par Linéaire procure chaleur et caractère intemporel au loft. L’esthétique de la charpente apparente se prête tant au style traditionnel que contemporain, ce qui apparaît essentiel à Samuel Pépin-Guay, charpentier designer de Linéaire. «L’aspect intemporel et indémodable qui résiste tant aux intempéries qu’à l’effet de mode contribue de manière importante à la pérennité du bâtiment», explique-t-il.

Le design inclut plusieurs essences de bois locales qui se mélangent pour répondre chacune à des besoins différents. «On mélange beaucoup les essences puisque chacune a ses particularités, tant au niveau esthétique que physique», dit Samuel Pépin-Guay. «On remarque qu’elles ont une capacité naturelle à bien se marier entre elles», ajoute-il.

Le bois compose l’essentiel des revêtements intérieurs de La Grande Lucarne. Remplaçant complètement le gypse, les panneaux de finition sont composés de lambris de bois pâle sans nœud en peuplier faux tremble. Ces «murs-bois» ajoutent à l'esthétique et aux propriétés écologiques de l’espace. Au plafond, on retrouve du pin rouge noueux, pour les poutres maîtresses de l’épinette, au plancher du pin huilé satiné facile d'entretien et le mobilier est composé de merisier.

Techniques traditionnelles de charpenterie revues et améliorées

La structure est le résultat du métissage des méthodes ancestrales et des techniques contemporaines de charpenterie. La volumétrie et les paramètres sont dictés par un héritage ancestral, alors que le côté contemporain s’exprime dans les finis architecturaux, les matériaux, les débords de toit et la fenestration, par exemple.

C’est avant tout pour son aspect durable que Linéaire propose des structures de bois massif. «On a longtemps travaillé dans le domaine patrimonial, faisant de la restauration de bâtiments agricoles et de maisons. À force de démonter ces bâtiments de 100 à 250 ans d’âge, on a constaté le niveau de durabilité de ces constructions», explique Samuel Pépin-Guay qui perpétue un savoir-faire artisanal qui, comme d'autres, tend à disparaître.

«Aux États-Unis et dans l’Ouest canadien, ces techniques ont davantage perduré. Ici, on remarque qu’on s’est tourné rapidement vers des méthodes de construction plus modernes», dit Samuel Pépin-Guay. «Ça a été un travail d’archéologue de comprendre et remettre aux goûts du jour ces techniques traditionnelles!»

Petit Index des produits et références design

Pour plus de références design, consultez le Guide 300 adresses et références design pour aménager et rénover, en ligne ou imprimé pour nos références incontournables en design au Québec. 

Matinée-conférence sur la maison de demain

La maison de demain: plus écologique et saine? Des experts expriment leur vision prospective d'un design résidentiel innovant. Découvrez les tendances 2021 et à venir dans le monde de l'habitation à la Matinée Index-Design du 4 février 2021, présentée par Blum.

Crédits photo: Stéphane Bourgeois

comments powered by Disqus