Fenêtre sur le futur du bureau: travailler en plein air

Cette semaine Index-Design questionne l’avenir du bureau: pourquoi pas travailler à l’extérieur? Marie-Pier Tessier De L'Étoile, cofondatrice de l’organisme Îlot 84 à l’origine d’Aire commune s’intéresse au bureau en plein air qui revitalise la ville et génère des expériences sociales. Elle nous en dit un peu plus sur le greendesking.

ID/ Qu’est-ce que le greendesking?

Marie-Pier/ Un concept consistant à amener dehors du travail traditionnellement fait dans un bureau!

Cabine de Castelnau, projet pilote de station de télétravail en plein air par Îlot 84

Crédit photo : Jonathan Duval

ID/ Pourquoi décloisonner le bureau? 

Marie-Pier/ Pour avoir accès au plein potentiel de notre cerveau, et permettre la collaboration et la socialisation avec d'autres personnes.

Plusieurs études le démontrent, la créativité et l'innovation ont besoin d'espace et de changement pour se déployer. On a souvent nos meilleures idées ou nos réflexions les plus importantes en chemin vers le bureau, dans la douche ou sur le sommet d'une montagne. L'effet de l'environnement sur la concentration et sur l'imagination est énorme, on gagne donc à décloisonner le bureau et à avoir accès à différents environnements selon ce que l'on désire accomplir.

Au niveau de la socialisation, c'est un des enjeux les plus criants en ce moment suite à l'expérimentation du télétravail à grande échelle. En n'y ayant plus accès au quotidien, on réalise la valeur des espaces de socialisation entourant le milieu de travail (cour, machine à café, restos du quartier). Décloisonner le bureau peut nous permettre d'accéder à des lieux non conventionnels plus conviviaux qui sont propices à la création de liens sociaux. Ces liens ont un impact énorme sur la performance et la qualité de vie au travail.

ID/ Une stratégie pour y arriver?

Marie-Pier/ Créer des tiers lieux complémentaires aux espaces de travail conventionnels. En installant un espace de coworking en plein air en plein coeur d'un quartier d'affaires ou des cabines de télétravail extérieures dans les quartiers résidentiels, on tente de créer des lieux alternatifs qui permettent de changer d'air et de connecter différemment avec d'autres personnes. On croit beaucoup à la puissance du greendesking pour décloisonner, c'est pourquoi la majorité de nos installations sont en plein air.

«Plusieurs firmes d'architectes dans le monde créent des projets pilotes d'espaces de bureaux extérieurs» - Marie-Pier

ID/ Comment le travail à l’extérieur reflète-t-il notre nouvelle façon de travailler?

Marie-Pier/ On ne voit plus le travail comme un endroit, mais bien comme une chose. La dématérialisation du travail fait qu'on se l'approprie, autant au niveau de l'horaire que du lieu et du contexte dans lequel on travaille. Le travail à l'extérieur, c'est un peu la liberté ultime, le pied de nez à l'ancien modèle où on devait être dans un endroit et un moment qu'on n'avait pas choisis. C'est la concrétisation tangible de l'esprit du "think outside the box" et de l'importance grandissante accordée au bien-être au travail.

ID/ Qu'est ce qui fait la force d'un environnement de travail, peu importe son emplacement?

Marie-Pier/ Pour moi, un environnement de travail fort a une mixité d'usages, donc des espaces propices à la concentration, et d'autres au travail d'équipe. Dans cette mixité, il doit y avoir au moins un espace plus libre qui permet la socialisation. Au-delà d'être fonctionnel, l'environnement de travail doit être inspirant, on doit s'y sentir bien et avoir envie d'y être. La lumière, la présence de nature, le confort et l'ambiance sont des éléments vraiment importants.

ID/ Y-a-t-il d’autres concepts extérieurs inspirants de stations de travail dans le monde?

Marie-Pier/ Oui, et de plus en plus! Avec l'explosion du télétravail, on a notamment remarqué l'émergence de nombreux modèles de "workpods" pré-fabriqués pour permettre aux gens d'ajouter un bureau dans leur cour, comme on ajouterait un cabanon. LL Bean a aussi créé l'expérience "Be an outsider at work", un module de travail en plein air qui devait faire la tournée de plusieurs villes américaines. Plusieurs firmes d'architectes dans le monde créent des projets pilotes d'espaces de bureaux extérieurs, parce que la demande est de plus en plus forte. Dans un contexte de compétitivité ou l'espace de travail est un argument important pour attirer et retenir des talents, avoir un espace extérieur inspirant au bureau est en train de devenir une bonne façon de tirer son épingle du jeu.

«Be an outsider at work»

Crédits photos: Jack Morton Worldwide, Weber Shandwick, L.L.Bean

 

RDV le 30 novembre à la Matinée Index-Design sur l’espace bureau de demain

Marie-Pier Tessier De L'Étoile sera conférencière le 30 novembre à la Matinée dédiée à l’espace bureau. Avec Laurent McComber, Lucie Ladouceur, elle tente de tracer les nouvelles frontières de la prochaine normalité de l'espace de travail. Procurez-vous votre billet à tarif réduit dès maintenant! 99$ (au lieu de 179$) pour un temps limité. Informations pour les tarifs billets multiples et à partir de 10 places, ici.

comments powered by Disqus