Dans la demeure de Louis Béliveau

On reste chez soi. Comment les créateurs en design et en architecture vivent-il leur confinement? Découvrez le chez-soi de Louis Béliveau, designer de La Firme?

ID/ Votre pièce préférée pour passer des moments détente?

LB/ En ce moment, je dirais que je me compte chanceux de pouvoir profiter d’une cour et d’une ruelle avec le soleil qui sort enfin. 

ID/ Votre espace préféré pour travailler de la maison?

LB/ Pour sketcher et retravailler des plans, mon endroit préféré reste l’îlot de la cuisine pour profiter de la lumière naturelle qui y entre.

ID/ Votre pièce de mobilier favorite? 

LB/ Je dirais probablement 3 petites tables gigognes vintage achetés chez un antiquaire à Sutton. J’imaginais qu’elles aient pu venir d’Italie, fin des années 70, mais, en fait, elles viennent d’une compagnie qui s’appelle Amisco et qui est basée dans la région de Québec. Probablement fabriquées fin des années 80. 

ID/ Une obsession présentement? 

J’ai dernièrement une obsession pour de petites lampes 12 volts de table(ttes) vintages, provenant pour la plupart de Taiwan et du Japon. J’en ai acheté une douzaine en 3 mois et je n’ai déjà plus de place dans la maison pour continuer.

ID/ L’item le plus insolite que l’on peut découvrir chez vous?

LB/ Une station minibar, de marque Dolphin Dispenser. Une machine distributrice qui donne 2 choix d’alcools, 2 options de jus et du soda en une pression du doigt. Nous nous en sommes servis une fois et, à ce jour, je n’ai trouvé personne qui était en mesure de se rappeler la fin de cette soirée.

ID/ Un objet de la maison dont vous ne pourriez vous séparer?

LB/ Un ventilateur qui berce mes nuits depuis maintenant 20 ans de loyaux services. C’est ma version low-tech d’une application de ‘’white noise’’ pour dormir…

ID/ Une touche de couleur ou un accent qui vous plaît particulièrement chez vous?

LB/ RAL 6034. Une couleur de la charte des peintures électrostatiques. Un mix entre bleu aqua et un petit bleu vert des années 50. Il y a un gros pliage d’acier dans la cuisine qui nous sert de tablettes ouvertes. Depuis 2016, nous ne sommes pas encore tannés de cette couleur et elle s’agence bien avec d’autres éléments de la maison.

ID/ Une lecture, un podcast ou un visionnement que vous recommanderiez en ce moment?

LB/ Côté du divertissement, je regarde la série Hip Hop Evolution. Sinon, je lis et regarde beaucoup sur des techniques de construction de maisons passives. Il y a des vidéos vraiment intéressantes sur une technique d’enveloppe du bâtiment appelée “the perfect wall” inventée il y a plusieurs décennies et que peu de personnes appliquent encore dans la construction, ici et ailleurs.

ID/ Le projet qui vous anime en ce moment?

LB/ Plusieurs, mais en ce moment, je dirais que c’est un projet de nouveau chalet dans les Laurentides qui prend beaucoup de mon temps. Nous sommes aussi à redévelopper le volet rénovation de la compagnie (design built), en plus d’une nouvelle division construction de maisons neuves. Malgré ces temps surréalistes, on ne s’ennuie pas trop.

McGill120, un projet récent de La Firme 

Crédit photo: Ulysse Lemerise

--

Découvrez sur Instagram une multitude de détails d’intérieurs designs dans notre série Chez soi. Partagez-nous des détails qui vous plaisent chez vous.

comments powered by Disqus