Une architecture positive selon Arthur Liu

Index-Design s'est entretenu avec l’architecte Arthur Liu, chef de projet principal de la firme new-yorkaise Studio Gang, en visite à Montréal pour présenter le projet 11 Hoyt, à l’Expo Contech bâtiment. Titulaire d'un baccalauréat en architecture avec distinction de Cornell et d'une maîtrise en architecture II avec distinction de Harvard, Arthur Liu s’intéresse particulièrement à la manière dont le bâti et le design influencent notre perception de l’environnement. Rencontre. 

Arthur liu

chef de projet principal, Studio Gang

« Même un chemin, un tracé, sans nécessairement s’intéresser uniquement aux bâtiments, aura une grande influence sur l’expérience que nous faisons de notre environnement », commente Arthur Liu. « Le design peut nous aider à être plus heureux, à voir le monde d’une manière positive. C’est ce qui m’a intéressé dans cette sphère au départ. »

C’est entre autres cette sensibilité qui l’a poussé à rejoindre l’équipe de Studio Gang à New York. La culture du bureau est axée sur l’impact positif du design et de l’architecture dans la vie des gens. « Un bon design pour nous comprend autant un aspect esthétique, qu’un usage fonctionnel, qu’une notion d’équité sociale. »

Une autre particularité de Studio Gang qu’apprécie l'architecte est de pousser chaque matière à sa limite. L'approche consiste à prendre possession des matériaux afin d’en interroger toutes les caractéristiques et de redéfinir les possibilités.

« Un bon design pour nous comprend autant un aspect esthétique, qu’un usage fonctionnel, qu’une notion d’équité sociale. »

11 Hoyt : audacieux béton du Québec

11 Hoyt est une tour à condos conçue au centre-ville de Brooklyn par Arthur Liu et son équipe. Sa façade de béton préfabriqué ondule surprenament à l’horizontale et à la verticale comme l’eau du port voisin. Elle est recouverte de baies vitrées qui semblent se détacher du bâtiment.

 

Crédit photo : Jonathan Morefield

La bâtisse présente des espaces de vie élargis avec des fenêtres intégrées à la structure de béton de 8 pieds de hauteur maximisant ainsi la vue sur le quartier et le front de mer. L'interaction entre les espaces intérieurs et extérieurs crée une nouvelle relation entre le bâtiment et la nature environnante, à la manière dont Arthur Liu aime la réinventer.

Ayant peu travaillé avec le béton précédemment, les architectes du Studio Gang ont envisagé la matière d’une manière nouvelle pour ce projet. Ce matériau était pour eux l’opportunité d’apporter de la flexibilité et des courbes à la structure, au-delà des contraintes.

Studio Gang a fait appel à l’expertise québécoise pour réaliser l’audacieuse structure de béton en collaborant avec Béton Préfabriqué du Lac (BPDL), entreprise qui compte également parmi ses projets le nouveau pont Champlain, la Place des Arts et le REM. Cette collaboration québécoise, affirme Arthur Liu, a permis de donner vie aux ambitions initiales de la firme d’architecture, de respecter la géométrie originale souhaitée et de donner une apparence organique au bâtiment. 

RENDU GRAPHIQUE RÉALISÉ PAR BINYAN

Regard sur la scène montréalaise

Arthur Liu accorde une grande importance au fait de créer des choses qui seront utilisées et expérimentées pour le bien commun. La démocratisation des oeuvres architecturales et de l’art de manière plus large est essentielle selon lui. À cet égard, il considère la ville de Montréal avec intérêt pour l’omniprésence de l’art urbain et la manière d’incorporer l’art dans les bâtiments : une inspiration intéressante pour New York selon lui.

comments powered by Disqus