Télétravail: s’aménager un espace bureau agréable

La distanciation sociale qu’impose la lutte contre la pandémie de coronavirus nécessite pour plusieurs l'aménagement sur le pouce d'un bureau à la maison. Index-Design explore les défis et les astuces pour se créer un espace de télétravail efficace chez soi.

Projet par À Hauteur d’homme

Tout le monde n’a pas nécessairement déjà un espace dédié au bureau à la maison, ce qui peut représenter un défi. La cuisine, avec son îlot, peut toujours être un endroit intéressant pour travailler.

«Ce que j’aime dans la cuisine, c’est qu’on n’est pas en face de la télévision. C’est un environnement qui inspire plus naturellement le travail. Pour prendre ses courriels par exemple, c’est un environnement intéressant. Pour des tâches plus créatives, il est facile de se déplacer dans le salon, sur le divan», ajoute Louis-Philippe Pratte designer et fondateur de À Hauteur d’homme.

Projet par Microclimat

crédit photo: Adrien Williams

Lumière naturelle du nord

Une astuce clé pour choisir son espace de travail principal est de privilégier la lumière du nord. «On travaille de plus en plus sur tablette et autres écrans. La lumière vive devrait être proscrite pour éviter les réflexions dans les écrans. La lumière du Nord est aussi moins fatigante pour les yeux et plus uniforme tout au long de la journée, explique Jean-François St-Onge.

«Il faudrait éviter un contraste trop important entre l’écran et l’extérieur. Se placer dos à la fenêtre serait aussi inconfortable puisque ça créerait automatiquement trop de réflexions de lumière dans l’écran. Si vous travaillez sur écran, privilégiez un aménagement du bureau perpendiculaire à la fenêtre», ajoute l’architecte.

Projet par Microclimat

Crédit photo: Adrien Williams

Demeurer actif et créatif

Rien n’empêche de varier les zones de travail au courant de la journée, en fonction de ses tâches. «Les gens veulent des milieux de vie et de travail évolutifs où on commence la journée dans un lieu fermé, on change d’emplacement pour une réunion et on poursuit son travail sur l'îlot après le lunch», dit Jean-François St-Onge. Cette flexibilité déjà recherchée dans les espaces de travail des entreprises peut être appliquée à la maison, parfois même plus simplement.

«On peut déterminer un endroit qu’on réserve pour la semaine, qu’on n’a pas à réinstaller chaque matin et trouver un endroit alternatif en plus, dit Louis-Philippe Pratte. Il ne faut pas hésiter à bouger les meubles non plus, se permettre la liberté d’essayer différents endroits et différents aménagements pour voir comment on se sent et comment on est productif. Des fois on peut avoir des surprises! L’idée est de se mettre confortable avec ce qu’on a à disposition.»

Jean-François St-Onge suggère aussi d’adopter la “marche téléphonique” qui peut être utile tant au bureau qu’à la maison. «Souvent, pour des conversations où il n’est pas nécessaire de prendre des notes, ou qu’il est possible d’enregistrer, je vais mettre mes écouteurs, prendre la poussette, et concentrer mes appels de la journée pendant une marche. Ça permet de se changer les idées.»

Projet par Adhoc

Crédit photo: Maxime Brouillet

PROJET PAR À HAUTEUR D’HOMME

Pièce fermée ou espace multifonctionnel

Une pièce fermée peut permettre l’isolation nécessaire à la concentration. «Par exemple, si on a de jeunes enfants, ce sera la pièce où papa ou maman doivent se concentrer. Pour des enfants, ce concept peut être plus difficile à comprendre et établir un lieu dédié peut faciliter la chose», dit Jean-François St-Onge.

«Il y a le danger aussi d’avoir le travail tout le temps dans le visage. Il faut trouver un moyen de se distancier visuellement du travail à la fin de la journée», dit Louis-Philippe Pratte. Fermer la porte du bureau est bien sûr la plus simple mesure. Ajouter un rideau ou simplement ranger le matériel de bureau dans un tiroir ou une boîte sont d’autres options.

Projet par ADHOC

Louis-Philippe Pratte conclut que la conjoncture actuelle entraînera probablement des réflexions à plus long terme des entreprises concernant l’organisation du travail. Le moment est peut-être bien choisi pour amorcer la réflexion quant à une aire de travail inspirée et inspirante dans le confort de chez soi.

RDV/Index-Design Résidentiel

Le RDV/Index-Design - Design et aménagement résidentiel est reporté au mardi 2 juin 2020, en compagnie des même expert, dont Jean-François St-Onge et Louis-Philippe Pratte. Programmation et billets toujours disponibles ici.

Crédit photo de couverture: Maxime Brouillet.

comments powered by Disqus