Mondes Oniriques : exposition immersive au Centre Phi

Avec l’exposition Mondes Oniriques présentée du 18 juillet au 16 décembre 2017, Phi et Future of Story Telling (FoST) proposent une incursion au cœur des nouveaux univers narratifs. À travers l’expérimentation d’œuvres immersives, ils mettent à profit les plus récentes technologies de réalité virtuelle et de réalité augmentée.  

Assurer une mission dans l’espace, voler comme un oiseau ou bien entrer dans la peau d’un arbre, voilà quelques exemples de situations proposées par la douzaine d’œuvre présentée dans l’exposition. Bien que variées au niveau du scénario et de la technologie utilisée, les œuvres comportent néanmoins un point commun : elles engagent l’usager à prendre part activement à une expérience complètement immersive. Ce dernier n’est pas un spectateur extérieur témoin d’une histoire, il y incarne plutôt un rôle principal. Cette participation active au récit provoque une sollicitation sensorielle accrue qui redéfinit le rapport du corps avec l’environnement et joue avec les perceptions. Troisième volet de l’exposition Sensory Stories, Mondes Oniriques innove cette année en proposant des expériences de groupe, en plus d'ajouter d'autres oeuvres dès l'automne. 

Cette exposition brosse un portrait clair de l’état d’avancement des technologies virtuelles et de leur indéniable intérêt pour les domaines narratifs, ainsi que pour ceux de l’architecture et du design d’intérieur. En effet, certaines entreprises ont déjà pris le virage virtuel et proposent à leurs clients de visiter leur projet de rénovation avant la réalisation de ce dernier. Est-ce que, dans le futur, cet outil pourra également s’avérer un levier de création puissant pour la conception d’environnements innovants? Une chose est sûre, les possibilités offertes par la réalité virtuelle sont nombreuses et restent encore à explorer.

comments powered by Disqus