Le parc Frédéric Back : une réhabilitation tout en douceur

Ce samedi 26 août a eu lieu l'ouverture d'une nouvelle section du parc Frédéric Back, rendant ainsi accessible aux citoyens montréalais 30% des 153 hectares de cet immense espace vert. Ancienne carrière, ce terrain du quartier Saint-Michel a également servi de site d'enfouissement pendant près de 30 ans, et représente aujourd'hui le plus ambitieux projet de réhabilitation environnementale jamais entrepris en milieu urbain au Canada.

Ce qui frappe au premier coup d'oeil à la visite du nouveau secteur du Boisé, ce sont les sphères blanches qui poussent comme des champignons, vestiges d'un passé encore bien vivant. Dans les années 90, le site accueillait jusqu'à 5000 bennes à ordures par jour alors qu'aujourd'hui, le défi consiste à donner l'accès public à un sol qui produit encore lixiviat et biogaz.

Afin de gérer le biogaz (utilisé pour produire de l'électricité), des puits de captages ont été installés dans le sol. Pour des raisons de sécurité, ces puits doivent être accessibles en tout temps, de la même façon qu'ils doivent être protégés de tout vandalisme.

Les firmes Lemay et Morelli designers ont travaillé de concert avec la Ville de Montréal pour concevoir ces grosses capsules blanches qui servent à la fois de protection et d'accès aux puits de captage. Leur design sphérique et futuriste détonnne assurément dans ce paysage rural. À la tombée du jour, les sphères deviennent phosphorescentes telles des lucioles volant dans les champs.

Ce parc métropolitain dédié à l’environnement, à la culture et aux sports devrait être terminé au cours de 2023. Il représente, pour la Ville de Montréal, un investissement de 26,6 M$. 

Sources: Paysages, revue annuelle de l'Association des architectes paysagistes du Québec. Édition n°12, 2017 / Ville de Montréal / Site Gaïa Presse

 

Crédit photos: Lorène Copinet

 

comments powered by Disqus