Le Musée des beaux-arts de Montréal en mode Révolution

L'exposition Révolution, présentée au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) à compter du 17 juin prochain, retrace l'effervescence de la fin des années 60 à travers une expérience immersive musicale.  Photos, objets design, affiches et vêtements témoignent de l'explosion culturelle et du courant survolté animant cette époque. 

exposition art montréal

Costume de John Lennon pour Sgt. Pepper, 1967. Image © Victoria and Albert Museum, reproduit avec l’autorisation de Yoko Ono Lennon

 

Adaptation nord-américaine d'une exposition organisée initialement par le Victoria and Albert Museum (V&A), Révolution propose une expérience immersive sonore où la musique accompagne en tout temps le visiteur en plus de constituer une œuvre en elle-même. Pour réaliser ce concept, le MBAM a fait appel à la technologie d'audioguides développée par Sennheiser qui synchronise son et image selon la position du visiteur dans l'exposition. La visite à travers l'exposition est alors dynamisée par l'écoute des chansons de David Bowie, des Rolling Stones, de Bob Dylan, des Beatles et de Robert Charlebois qui plongent le visiteur au cœur de l’ambiance électrisante des années 1960. « La musique a été à la fois le reflet et l'inspiration des bouleversements sociaux de cette période. Nous sommes heureux de la collaboration avec Sennheiser pour faire vibrer cette toile sonore dans l'enceinte du musée», explique Diane Charbonneau, commissaire de l'exposition à Montréal. 

exposition art montréal

Victor Company of Japan, Ltd. (JVC), fondée au Japon en 1927, téléviseur Videosphere (modèle 3240 MU), 1970, plastique, métal, 37 cm (haut.), 28 cm (diam.). MBAM, achat, Bourses Frothingham. Photo MBAM, Christine Guest

D'un point de vue scénographique, les quelques 700 œuvres et documents composant l'exposition sont regroupées autour de six thématiques (contre-culture, Swinging London, dissidence, festivals, consommation, communes, environnement et informatique) qui permettent la création d'environnements distincts, tant au niveau du traitement musical que spatial. Une mention spéciale est ici accordée à la salle consacrée à Woodstock dont le sol de faux gazon et l'écran géant présentant des images et de la musique de l'événement représente un moment fort de la visite.  Partie intégrante de l'expérience de Révolution, la scénographie signée Paprika exprime bien le propos tenu par l'exposition, tout en mettant en valeur les différentes œuvres qui la composent.

Révolution porte un regard riche sur une époque marquante à plusieurs égards et qui, malgré ses ancrages dans le passé, sait encore faire résonner l’écho de ses valeurs, ses rêves et ses questionnements. 

 

Exposition Révolution, du 17 juin au 9 octobre 2017 au Musée des beaux-arts de Montréal

 

Crédit photos : Marie Tremblay

comments powered by Disqus