Förena : hameau thermal au pied du Mont-Saint-Bruno

Förena Cité thermale ouvrira ses portes à Saint-Bruno le 31 janvier. Le concept architectural novateur du spa propose un voyage dans différentes destinations reconnues pour leur tradition de thermothérapie. Index-Design s’est entretenu avec Alexandre Blouin, architecte fondateur de Blouin Tardif Architectes, afin de découvrir en primeur le design que réserve ce nouvel espace mystérieux.

Blouin Tardif Architectes a dessiné le tout nouveau projet du Groupe Skyspa, Förena Cité thermale, qui prend place au pied du Mont-Saint-Bruno. Le projet s’inspire de l’historique de la thermothérapie à travers le monde et des connaissances qu’en a acquises Patrick Rake, président du Groupe Skyspa, dans ses voyages. Avec Förena, Patrick Rake souhaitait créer un nouveau type de spa en Amérique du Nord évoquant l’essence de la thermothérapie où elle prend ses origines.

« On voulait que ce soit subtil et relativement contemporain, et on voulait être capable de faire un clin d’oeil à la façon dont différents pays vivent la thermothérapie », souligne Patrick Rake.

Dans une première phase du projet, Patrick Rake souhaitait proposer une expérience immersive en Islande, en Allemagne et en Russie. « Le principal défi a été de faire en sorte que les visiteurs du spa voyagent dans différents univers, sans qu’on fasse une sorte de pastiche de chaque destination », affirme Alexandre Blouin.

« On a imaginé des petites boîtes de bois noires encastrées à l’entrée chaque bâtiment. La neutralité de cet espace offre une coupure au visiteur avant qu’il ne pénètre dans un nouvel univers » - Alexandre Blouin.

Suivant ce désir d’insuffler différentes thématiques à l’architecture des lieux sans pour autant tomber dans le cliché, les architectes ont été amenés à créer trois pavillons distincts qui se présentent de manière cohérente dans un micro-village organisé autour d’une cour extérieure. Les aménagements paysagers de cet espace central ont été conçus en collaboration avec Projet paysage. Il faut ainsi circuler à l’extérieur pour entrer dans chacun des bâtiments et pénétrer des ambiances différentes à l’image des terres mythiques qu’elles représentent. 

Sur un site de 180 000 pi2, le projet comprend un pavillon principal où sont situés l’accueil, les salles de repos, les vestiaires et le restaurant. Les deux autres bâtiments sur le site sont les pavillons russe et allemand qui présentent tous deux des saunas. Chaque volume arbore des fenêtres très franches de forme rectangulaire qui ont pour effet de magnifier les ouvertures et la simplicité des volumes.

Afin de conserver l'harmonie visuelle du site, les architectes ont dû créer des frontières entre les différentes thématiques renfermées dans les bâtiments. « On a imaginé des petites boîtes de bois noires encastrées à l’entrée chaque bâtiment. La neutralité de cet espace offre une coupure au visiteur avant qu’il ne pénètre dans un nouvel univers », précise Alexandre Blouin.

Des murales thématiques réalisées par byHAUS en vinyle mat très foncé sont apposées dans ces zones de transition qui comprennent les vestiaires. La Forêt-Noire accueille ainsi les visiteurs en Allemagne et des montagnes gelées se présentent à la porte de la Russie. Dans les saunas, les bois, les pierres et le type d’installation sont également représentatifs de la région illustrée. 

Murale en vinyle imaginée par byHAUS

L’Islande est symbolisée par la cour extérieure où sont les bains. Le béton naturel a été utilisé pour les bassins d’eau. Il s’en dégage un aspect brut et intemporel. Des matériaux locaux ont été privilégiés. Ainsi, la pierre utilisée pour créer les monolithes dans les bassins et quelques murets dans la cour a provient d’une carrière à proximité.

Förena possède une grande part de mystère puisqu’aucune installation n’est visible de l’extérieur du site. À la manière d’un hameau dont les bâtiments paraissent protecteurs, les bains et les aménagements paysagés sont concentrés au centre des structures architecturales. La cité thermale s’anime dans un écrin de bâtiments revêtus de cèdre blanc canadien à l’aspect prévielli grisonnant en harmonie avec le milieu agricole et forestier du projet.

Rendu de la cité thermale par Blouin Tardif Architecte

Comme son nom l’indique, le design et l’architecture de Förena ont grandement été influencés par l’environnement immédiat du projet, la forêt. « Tous les volumes sont de forme cubique. On dirait un jeu de blocs tombés à la base de la montagne. Le site a inspiré la notion de hameau, petit groupe isolé d’habitations rurales, qui a grandement influencé le projet », souligne Alexandre Blouin. Entre forêt et plaine agricole, Förena s’inscrit en cohérence avec son environnement immédiat. « La connexion avec l’environnement participe à créer un lieu confortable. Lumière naturelle, ventilation naturelle et superbes points de vue sur le paysage environnant sont incontournables dans ce projet fortement lié à son milieu. »

comments powered by Disqus