Studio Obiekt devient Ivystudio

Les architectes Philip Staszewski et Gabrielle Rousseau, fondateurs de la marque Obiekt, redéfinissent leur identité et lancent Ivystudio, un nouveau studio d’architecture et de design intérieur. Tour d’horizon de leurs derniers projets.

Avec Obiekt, fondé en 2015, les architectes de formation explorent le design industriel avec l’édition de pièces en série limitée. Ils collaborent ainsi avec différents fabricants et affinent leur pratique. Aujourd’hui, Philip Staszewski et Gabrielle Rousseau développent des projets à plus grande échelle, l’entité Ivystudio en découle naturellement.

Philip Staszewski et Gabrielle Rousseau.

Photo : Lawrence Fafard.

Leur style ?

Leur pratique architecturale est « exploratoire ». Les créateurs s’adaptent à la demande et privilégient une recherche hors des conventions. Forts de leur expérience en design industriel, ils aiment faire dialoguer les objets et l’architecture.

Leur force ?

Offrir à leur client des projets qualitatifs faits sur mesure à des prix compétitifs. Leur réseau de fabricants et d’artisans au Québec leur permet de rendre leurs projets vraiment uniques en maîtrisant tous les aspects de la création, des matériaux bruts au produit fini.

VILLAGE AU Pied-du-courant été 2017

Conception de mobilier urbain. Photo : Ivystudio

Leur inspiration ?

Le Miami des années 90, le post-modernisme américain, le bauhaus, les courbes, les couleurs fraîches, les architectes Ludwig Mies van der Rohe ou Charles et Ray Eames... Les jeunes architectes aspirent à proposer une vision globale de leur projet en maîtrisant à la fois l’aspect architectural et le design intérieur.

Boutique c'est beau

Aménagement de l'espace et réalisation du décor.

Photo : Jack Jérôme

Leurs clients ?

Le studio montréalais a signé son premier contrat avec la boutique C’est beau. Tout récemment, on leur a confié la conception du barbershop CRISPsitué dans le quartier de Pointe Saint-Charles, pour lequel ils ont aménagé l’espace, mais aussi dessiné les stations de barbiers, des bancs en chêne, un comptoir en marbre, des tablettes en acier et des miroirs en forme d’arche.

CRISP Barbershop 2.0.

Luminaires HamsterRobinetterie RubiCéramiques Ramacieri soligo.

Photo : Jack Jérôme

CRISP

Mobilier minimaliste et matériaux haut de gamme.

Photo : Jack Jérôme

Autre projet récent, la rénovation d’une maison individuelle où ils ont été mandatés pour concevoir la cuisine et la salle de bain.

PROJET RESIDENTIEL IBERVILLE | cuisine

Luminaires Studio Botté, robinetterie Blanco, céramiques Ramacieri soligo. 

Photo : Ivystudio

PROJET RESIDENTIEL IBERVILLE

Luminaires Hamster, robinetterie Rubi, céramiques Ramacieri soligo.

Photo : Ivystudio 

Leurs futures réalisations seront plutôt commerciales avec notamment l’ouverture de la deuxième boutique du Baltic club et l'installation de son kiosque pour le salon ICFF de New York, qui se déroulera en mai.  

Leur rêve d’architecte ?

« Réaliser un diner ! Banquettes en plastique, comptoir rétro, tables en formica, j’en rêve ! », s’enthousiasme Gabrielle Rousseau. Pour Philip Staszewski, « ce serait de concevoir un espace tel qu’un concept store autour du streetwear. J’aime cet univers », confie-t-il. 

Prêt à relever tous les défis, le duo de créateurs aimerait aussi travailler sur une petite surface d'aménagement comme celle du café Noble dans le Mile end. « Un espace de 50 ou 100 pieds carrés dans lequel on pourrait mettre l'accent sur les détails, les matériaux et marquer les esprits dès le premier regard. » 

 

Photo à la une : Ivystudio 

comments powered by Disqus