Cabine A: un grand chalet inspiré du fleuve

La firme Bourgeois / Lechasseur architectes a conçu la première résidence locative des Cabines St-Laurent située à Petite-Rivière-St-François, près du Massif de Charlevoix. La Cabine A, une destination qui souhaite séduire les amateurs de nature et d’architecture, dialogue de manière originale avec le fleuve et ses navigateurs. Index-Design s’entretient avec Olivier Bourgeois pour décortiquer son langage.

Olivier Bourgeois

Cachée par les arbres, la bâtisse ne se dévoile pas immédiatement: un effet de surprise que l’équipe de Bourgeois / Lechasseur aime cultiver dans certains de ses projets.

«Quand on arrive, on voit la cabine apparaître à travers la forêt. Une fois à l'intérieur, on découvre un espace qui s’ouvre en cathédrale et la chaleur que le contreplaqué amène malgré que le design soit épuré», indique l’architecte associé Olivier Bourgeois.

Le contraste entre le bois pâle du merisier et les éléments noirs de décoration contribue à l’ambiance paisible et moderne du lieu qui peut accueillir jusqu’à 14 visiteurs. Cette dualité noir-blanc se prolonge d’ailleurs à l’extérieur.

L’eau et les bateaux pour inspiration

Le chalet bénéficie d’une grande proximité avec le Saint-Laurent et sa large terrasse offre une vue panoramique sur celui-ci. C’est d’ailleurs cette localisation privilégiée qui a poussé les concepteurs à adopter la thématique fluviale pour rendre le projet plus authentique et compétitif dans cette région en pleine expansion touristique.

«On a collaboré étroitement avec la firme de design graphique Criterium pour ce concept maritime axé sur la voie du Saint-Laurent que les pilotes empruntent. On a trouvé que c’était à la fois stimulant au niveau de la conception et que ça donnait également une saveur locale et différente au projet», précise Olivier Bourgeois.

Pour parvenir à concevoir un espace de référence subtil, les architectes ont, entre autres, rencontré un pilote et les graphistes en charge du branding ont suggéré d’investir le Code international des signaux maritimes (ICS), l’alphabet nautique utilisé par les navigateurs. Ce n’est donc pas un hasard si la maison porte son nom et que sa forme ressemble au «A», le premier symbole de ce langage spécialisé. 

DESSINS 2D

«La prochaine cabine pourrait être la “M” par exemple avec une forme différente, on peut aisément jouer avec ça, tout en gardant la même énergie et sensibilité» -Olivier Bourgeois.

Autant l’architecture que l’agencement du chalet portent la marque du patrimoine fluvial local. «Certaines personnes pourraient s’imaginer à l’intérieur que ça ressemble un peu à une cabine de bateau, pense Olivier Bourgeois en indiquant qu’une dense fenestration donne sur le paysage dans l’aire commune. Au niveau formel, il y a aussi certaines références comme les voilures de bateau: la bâtisse est ancrée sur le site avec la projection des toitures qui vont jusqu’au sol. Les matériaux et la décoration font aussi écho au langage et aux objets navals. Mais on ne voulait surtout pas tomber dans le premier degré voire le kitsch. »

Une future série de cabines

Si ce concept a fait l’unanimité auprès de ses concepteurs, c’est parce qu’il permet une déclinaison potentielle. Olivier Bourgeois explique que le client, Cabines St-Laurent, va éventuellement multiplier les résidences.

«La prochaine cabine pourrait être la “M” par exemple avec une forme différente, on peut aisément jouer avec ça, tout en gardant la même énergie et sensibilité, affirme celui qui souhaite vivement parsemer de nouvelles cabines le long du fleuve à travers le Québec. On ne veut pas non plus répéter un chalet à l’identique, on s’est gardé une latitude pour continuer d’explorer. Mais dans le cas où des clients auraient aimé leur expérience dans la première cabine, ils auront sans doute envie d’essayer une ou plusieurs autres, comme s’ils suivaient un parcours.» 

Cette identité forte forgée conjointement par Bourgeois / Lechasseur et Criterium a permis à la Cabine A de faire l’objet d’un bel engouement à peine disponible à la location depuis décembre 2019. «La réaction est très bonne pour le moment. Le chalet est complet depuis son lancement», se félicite Olivier Bourgeois.

Cabine A est finaliste aux Prix d'excellence en architecture 2020 de l'Ordre des Architectes du Québec.

--

Le RDX/Index-Design du mardi 2 juin 2020 abordera la notion de chalets conçus en harmonie avec la nature. Découvrez un autre projet inspirant avec l'étude de cas présentée par Kim Pariseau (Appareil Architecture), Jean-Daniel Petit (BESIDE) et Louis-Philippe Pratte (À Hauteur d’homme). Consultez la programmation ici et procurez-vous votre billet dès maintenant (places limitées). 

Le RDV est présenté par Céragrès.

Les partenaires associés de la journée sont Nespresso, Kohler, Celadon, Sub-Zero, Wolf, et Cove et les partenaires collaborateurs sont Kartell Montréal et LumiGroup.

V2COM et InfopresseJobs sont partenaires médias et événement.

Les formations sont accréditées APDIQ.

Crédits photos: Maxime Brouillet

comments powered by Disqus