Luminaires glamour et sophistiqués par Larose-Guyon

Deux nouveaux objets ont récemment fait leur entrée dans la collection La belle époque du duo de designers Larose-Guyon. Aériens et élégants, les luminaires suspendus Otéro et Liane suscitent déjà beaucoup d’intérêt et seront présentés au Salon du design de New York (ICFF) qui se tiendra du 14 au 17 mai prochain. 

Ces deux nouvelles créations s’inscrivent dans l’esthétique raffinée de la collection qui puise son inspiration de personnages marquants de la période de la Belle époque. Les luminaires doivent donc leurs noms à deux célèbres danseuses de cabaret reconnues pour leur élégance et leur passion des bijoux : Caroline Otéro et Liane de Pougy. Ces luminaires contemporains aux formes gracieuses évoquent la frivolité, la sensualité et le luxe associés à ces deux stars emblèmes de la scène parisienne du tournant du 20e siècle.

La rencontre du passé et du présent est déterminante dans la démarche créative d’Audrée Larose et Félix Guyon qui y voient l’opportunité de générer des formes originales. « Nous nous inspirons du passé pour le transposer dans une esthétique actuelle. Les luminaires ont à la fois un look contemporain, voire futuriste et rétro », explique le designer Félix Guyon.  Plus que des appareils d’éclairage, Otéro et Liane ont été conçus comme des parures pour habiller les espaces intérieurs, de véritables bijoux.  La rencontre harmonieuse entre les formes allongées des luminaires, de l’assemblage composé des chaines cuivrées et d’un éclairage délicat au DEL procure un effet d’ensemble précieux. 

Il faut mentionner que chaque chaine composant Liane et Otéro est installée à la main et doit être placée à un endroit précis selon sa longueur.  En addition à la minutie exigée par la fabrication, Félix Guyon soulève que la conception de ces luminaires a représenté un réel défi au niveau de la recherche d’une solution combinant harmonieusement une esthétique épurée et originale, un assemblage discret et une fabrication 100% locale. Larose-Guyon s’est d’ailleurs entouré d’entreprises québécoises d’expérience pour ce projet en confiant la découpe des pièces à CBR Laser et le placage de cuivre à JG Placage. Comme le marché visé par les deux designers est plus exclusif, le produit se devait également de répondre aux standards de qualité élevés propres aux objets de design haut de gamme.  Défi relevé et Otéro et Liane semblent déjà promises à connaître du succès sur la scène du design international.

comments powered by Disqus