Factry, école de créativité montréalaise

Former des esprits créatifs pour résoudre les défis contemporains, telle est la mission dont s’est investie Factry. Cette nouvelle école montréalaise prépare sa rentrée officielle qui aura lieu le 24 janvier prochain. Portrait d’un projet qui veut bousculer et changer les choses.

« La créativité est la capacité d’embrasser l’inconnu et de trouver des solutions nouvelles », explique Marie Amiot, cofondatrice de Factry. « Nous la voyons comme vecteur de changement et ingrédient-clé pour former les leaders de demain. » Concrètement, Factry propose un programme de formation continue connecté à l’industrie qui s’adresse à la fois aux professionnels et à la relève tous domaines confondus. La formation en leadership créatif offre la possibilité à vingt personnes de participer à six jours d’atelier encadrés par huit professionnels reconnus provenant de domaines variés tels que l'architecture, à l'instar de Pierre Thibault, ou la production, comme la directrice de création Joanne Fillion (Sid Lee, Cirque du Soleil). À travers les ateliers, les participants sont amenés à démystifier la créativité, adopter une posture créative personnelle, acquérir des méthodes et des outils pour l’intégrer à leurs activités et, enfin, la mettre en pratique.

Le cœur de l’enseignement de Factry est la transdisciplinarité et sa reconnaissance comme aspect fondamental dans l’apprentissage de la créativité. Les trois visionnaires derrière Factry, Marie Amiot, Hélène Godin et Phillipe Meunier, rêvent de créer une école de la créativité « made in Montreal », soit un véritable campus de calibre international pouvant faire concurrence aux institutions similaires apparues un peu partout dans le monde au cours des dernières années. « Montréal, ville des possibles, doit avoir son lieu créatif qui exprime son ADN spécifique, comme c’est le cas à New York ou au Danemark », soutient Marie Amiot. Pour mener à bien cette mission, l’école émergente compte une équipe composée du Collège Sainte-Anne et de l'A2C comme partenaires fondateurs, d'un réseau riche de partenaires d'affaires, ainsi que de douze associations professionnelles fédérées dans le cadre du projet. 

Les projets d’avenir pour Factry sont nombreux. Deux nouveaux cours en construction (culture data et storytelling), la mise sur pied d’un programme de stages à l’étranger pour les diplômés, une formation spéciale adressée aux professionnels seniors et plus encore.  « Nous voulons continuer à itérer le projet pour le rendre meilleur », confie Hélène Godin, cofondatrice de Factry. « Les gens derrière nous, qui partagent les mêmes valeurs, vont contribuer à ce que ça soit un succès. C’est avec l’ensemble des participants qu’on va faire quelque chose de grand. »

comments powered by Disqus