Vinvinvin: un aménagement qui donne soif !

Éclaté, éclectique et résolument invitant, le nouvel « opus » du duo de designers composé de Guillaume Ménard et David Workind propose un aménagement dynamique et sans prétention. 

Le bar à vin de 70 places situé dans le quartier Rosemont a ouvert ses portes il y a quelques semaines, pour le plus grand plaisir des amateurs de vin nature et de cépages d'importation privée. Le groupe de propriétaires souhait que le décor de l'établissement représente justement leur mission. « Ils voulaient un design qui reflèterait le dynamisme qui entoure les vins natures, quelque chose de moins classique, de plus jeune. C'est un endroit qui se veut convivial, qui ne se prend pas au sérieux », résume Guillaume Ménard, cofondateur du studio Ménard Dworkind architecture & design.

Avec son associé David Dworkind, il a donc imaginé un lieu qui saurait accueillir une clientèle férue de bons vins, mais aussi de découvertes. « L'idée était de créer un bar à vin dans le même esprit qu’une brasserie, pour que les gens dégustent des vins abordables et faciles d’accès », explique Guillaume Ménard. Après avoir eux-mêmes partagé une bouteille de vin slovaque avec leurs clients, les designers ont pu « comprendre et humaniser » le processus de création qui allait mener à l'aménagement de cet établissement empreint de vitalité. 

Inspiré des étiquettes colorées des vins natures, le design coloré invite au partage et à la célébration. Un bar central fait le lien entre la cuisine ouverte et les différents espaces du lieu. Les visiteurs sont ainsi dans le feu de l'action, peu importe où ils se situent dans l'établissement de 1650 pieds carrés. « Dès l’entrée, il y a l’îlot central rempli de bouteilles. Puis, il y a l’ambiance qui vient du bar. Dans la zone du fond, on retrouve le cellier et une aire de circulation. Tu peux donc toujours discuter avec le staff et vivre l’énergie de l'endroit. »

Les différents revêtements colorés aux motifs ludiques, omniprésents dans l'espace, ont été dessinés sur mesure par l'équipe spécifiquement pour le projet. « C’est vraiment un aménagement maximaliste. On voulait mettre le plus de couleurs et de matériaux possibles et que le tout se mélange bien ensemble. Ça ne devait pas être trop chargé non plus, et rester quand même intemporel », explique Guillaume Ménard.

Une série de 50 lampes de vanités, trouvée par les designers dans les petites annonces, a été revitalisée avec des feuilles d’acier plié afin de créer des modèles uniques. Réalisés en collaboration avec le studio Lambert & Fils, les suspensions et les luminaires d'appoint du bar apportent une belle chaleur, tout en complétant harmonieusement les appliques rétro installées au mur. 

Les tables en formica, les petits tabourets et les chaises bistro ont également été recyclés puis modifiés par le duo de créateurs. 

Pour réussir à harmoniser l'aménagement éclectique de l'établissement, Guillaume Ménard et son associé ont misé sur le travail collaboratif et les échanges d'idées, une démarche conceptuelle qui a assurément porté fruit. « Au niveau du design, des matériaux et des couleurs, ça été un gros travail en collaboration avec les 12 associés du projet. Il y a eu aussi beaucoup de magasinage dans les marchés aux puces et en ligne pour trouver les articles vintage. Mais tout c'est très bien passé et les clients étaient satisfaits. Personnellement, c’est mon bar préféré, et je pense que les gens ont vraiment envie d'y rester et de déguster. »

Photos : David Dworkind

comments powered by Disqus