Une collaboration de quartier entre The Make co. et Miljours Studio

Daniel Finkelstein (The Make co.) a obtenu le mandat d’aménager et de meubler sur mesure la toute première boutique de Marie-Anne Miljours - Miljours Studio - qui a ouvert ses portes le mois dernier. Provoquée par la rencontre de ces deux créateurs du quartier Rosemont–La Petite-Patrie, la collaboration autour de la conception de l’espace est née naturellement.

Au contraire de l’atelier, Marie-Anne Miljours souhaitait se retrouver à la boutique comme à la maison. Cette envie n'est pas du tout éloignée du principe d'hybridation des usages et des lieux de plus en plus observé, où les frontières entre corporatif et personnel se brouillent pour redéfinir les espaces.

« La chaleur d’un espace ayant pignon sur rue était mon premier désir lorsqu’est apparu le projet d’ouvrir une boutique. Mon souhait était de recevoir les clients comme à la maison. Un environnement chaleureux, doux et calme, où on se sent bien, où s’invite facilement la discussion, était à la base du projet », affirme Marie-Anne Miljours.

Facilement accessible, le local situé au 426 Beaubien E. est complètement vitré et ouvert sur la rue : prémisse invitante pour les nombreux piétons qui circulent sur cette artère passante du quartier. C’est d’ailleurs en passant par là que Daniel Finkelstein s’est vu impliqué dans le projet.

En travaillant régulièrement sur ses projets au café Pista, à une minute de la future boutique, Daniel Finkelstein a fait la rencontre de Marie-Anne Miljours. « Les inspirations que Marie-Anne me présentait dès la première rencontre étaient étroitement liées au niveau des teintes et des ambiances avec une collection de mobilier que j'allais sortir très prochainement », explique Daniel Finkelstein.

Provenant de l’univers du design industriel, l’artisan derrière The Make co., qui renaîtra bientôt sous le nom Finkel’, s’est intuitivement spécialisé dans le design d’aménagements corporatifs (autres projets : Atelier New Regime, Boutique Archive, Lloydie's). Projets pour lesquels il peut concevoir l’ameublement sur mesure. 

Toutes les pièces de mobilier ont été réalisées dans l’atelier du designer : présentoirs, comptoir-caisse et bibliothèque. La table centrale de la boutique se retrouvera dans la première collection de mobilier par le designer, à sortir d'ici la fin de l'année, seule pièce qui sera répliquée.

La matérialité du mobilier s’harmonise à merveille avec les produits Miljours confectionnés de cuir tanné végétal italien. La matière première naturelle est mise de l’avant, à l’instar de la philosophie écologique de Miljours qui favorise ces matériaux. Le chêne blanc, à l’apparence douce, est omniprésent dans l’espace, composant les pattes des meubles, les tablettes, ainsi que le recouvrement par de fines lanières de l’avant du comptoir-caisse. Le travertin, pierre naturelle italienne de couleurs très pâles, similaire à du cuir naturel, recouvre les surfaces. 

Des miroirs ambrés de 9 pieds issus de la revalorisation et découpés en formes arrondies ornent délicatement les murs, donnant encore plus de profondeur à l’espace, déjà tout en longueur de Miljours Studio.

comments powered by Disqus