Une boutique audacieuse et gourmande pour Point G

L’agence TUX signe le design de la nouvelle boutique du chef pâtissier Julien Reignier spécialisé en macarons. Des nuances vivifiantes de rose surprennent les visiteurs et les incitent à s’immerger dans cet écrin de gourmandise, unique espace de vente physique de l’entreprise accessible au public.

La Boutique Point G a ouvert ses portes au 1255 avenue Mont-Royal Est au printemps dernier après un an et demi de processus et de recherche d’un local adéquat. Laurent Guez, chef du design retail et expérientiel chez TUX et son équipe avaient reçu le mandat de développer une expérience marquante et conviviale pour la clientèle.

Laurent Guez

TUX

Une expérience des sens

«Point G avait fait réaliser leur packaging et logo par une autre compagnie, donc nous avons pris en compte ces éléments, relève Laurent Guez. Dans l’image de marque, il y a du bordeaux, du rose et du doré. On a écarté la teinte plus sombre, on a investi la note or et on a joué fort sur le rose.» La connotation se souhaite festive et le rose peut aussi rappeler le sucré à plusieurs. «Quand on achète des macarons, on achète aussi de la couleur, on est séduit par la fraîcheur de celle-ci», dit-il. 

Les formes et matériaux arrondis - qui rappellent subtilement le produit phare - les notes de fuchsia, et le velours confèrent également à la boutique une ambiance élégante. 

«On a donné une identité forte à la boutique, d’ailleurs le fuchsia se retrouve même sur la vitrine extérieure», souligne-t-il. De cette manière, l’invitation gustative démarre dans la rue et l’enseigne ne passe pas inaperçue. «Mais il ne fallait pas non plus faire peur aux clients en étant trop élitiste ou hautain dans le design. Avant, il y avait une certaine mode de concevoir des pâtisseries qui ressemblent à des musées ou à des bijouteries. Pour Point G, on s’est éloigné de ça. Il fallait que le client se sente à l’aise.»

Un petit espace optimisé 

L’espace de 950 p2 comprend une zone de stockage et de préparation en arrière, un large comptoir blanc et sobre qui met en valeur les différents produits, ainsi qu’un coin café comprenant moins d’une quinzaine de places assises où les clients peuvent y déguster des pâtisseries sur place.

TUX a tout mis en oeuvre pour y déployer une atmosphère spontanée et fonctionnelle. «Concernant l’utilisation de l’espace, Julien Raignier a voulu privilégier tous les aspects pratiques comme le rangement des boîtes, la fluidité des cycles de ventes et des différentes opérations, continue-t-il. On a beaucoup travaillé pour optimiser la zone des employés et celle des consommateurs. Ça a donc été un défi d’utiliser efficacement l’espace sans encombrer la boutique et tout en invitant les gens à se rendre au fond de la boutique.» 

«L’espace a été pensé pour que le client dispose de toutes les informations» -Laurent Guez.

Et pour cause; une vitrine circulaire au fond du local dévoile la large gamme de macarons et donne directement sur le laboratoire, une particularité qui anime l’environnement et offre aux clients un contact direct et transparent avec l’artisanat, le savoir-faire de la maison. «Ça donne un petit côté appétissant en plus», ajoute le designer. Les pâtisseries sont préparées à Ville-Mont-Royale, mais la boutique du Plateau stocke et prépare plusieurs assortiments.

À droite de l’entrée, trois larges bandes roses donnent une sensation de profondeur à l’espace et présentent aux clients les différents formats de boîtes. Deux écrans sont également disposés sur le mur opposé pour leur présenter davantage de contenus sur la production. «L’espace a été pensé pour que le client dispose de toutes les informations», tout en demeurant agréable et épuré.

La conception de la boutique a valu à TUX et Boutique Point G le prix Prix espace commercial de 1 600 pi² ou moins aux Grands Prix du Design.

Crédits photos : Maxime Brouillet.

comments powered by Disqus