Une ambiance lumineuse et organique pour le troisième bar à café Melk

Un troisième café Melk a ouvert ses portes sur Saint-Urbain en janvier 2019. Sa conception est signée Alexandre Baldwin en collaboration avec La Firme. Un an plus tard, Louis Béliveau, designer et gestionnaire de projet à La Firme, revient sur ce mandat qui a demandé à son équipe quelques prouesses et beaucoup de remaniements afin de transformer ce local exigu en petite oasis agréable et fonctionnelle.

Plan d'aménagement

Par La Firme

Ce qui était auparavant un restaurant de nourriture asiatique relativement sombre est devenu un café moderne et audacieux. « Le local a une forme atypique - une forme de Doritos ! - car c’est la balance de toutes les fonctions techniques du Palais des congrès et de la rampe d’accès pour les véhicules, détaille Louis Béliveau. D’un point de vue architectural, c’est intéressant, mais d’un point de vue spatial, c’était un véritable casse-tête ! » 

Une transformation radicale

La portion gauche, où se trouve à l’extérieur le grand logo rouge du Melk, sert désormais de zone de stockage et l’espace principal, à droite, abrite 24 places assises, un large comptoir et espace cuisine surplombés de béton brut, une salle de bain et un SAS aéré fabriqué par l’atelier Ninconova.

« Tout a été démoli jusqu’à l’enveloppe pour dévoiler un haut plafond et de larges fenêtres. On a tout arraché jusqu’au béton pour découvrir un local attrayant malgré des contraintes évidentes », explique le designer.

La diversité des textures met en valeur les lignes franches de l’espace et leur potentiel intemporel. Autant le mariage du vert forêt et du vert vintage désaturé, l’usage original de la céramique blanche, le béton poli au sol que le plafond de 14 pieds avec sa plomberie apparente participent à l’atmosphère épurée du café. Il est plutôt aisé d’oublier que l’espace est restreint et peu conventionnel, et c’est bon signe.

Un design-signature audacieux et reproduisible

Quant aux banquettes réalisées par l’équipe de M. Béliveau, elles prolongent le jeu des matériaux avec cohérence. « On a choisi de développer le mobilier à partir de modules de céramique et de bois. Il fallait que le client puisse déguster son café sans se sentir encore à l’intérieur de la file d’attente. Une fois assis, même si la banquette est petite, il fallait qu’elle soit confortable pour une durée variant de 15 min à 3 h assis. » Les sièges sont en merisier massif et les tables en merisier russe recouvert de linoléum. 

Esthétique et pratique, le concept de tables et places assises attachées sera décliné pour les futures adresses Melk. Ces banquettes permettent également de définir de manière tranchée les différentes aires d’expériences (commandes, comptoirs à emporter, points de consommation).

« Le mobilier qui longe la zone de commandes a été surélevé pour que la clientèle assise se retrouve à même hauteur que celle debout et tout est fixé pour assurer stabilité et constance », ajoute Louis Béliveau.

Cette nouvelle succursale ne ressemble pas aux premiers Melk des rues Stanley et Monkland, toutefois on y trouve les mêmes ajouts de céramique. «Dont la réalisation a été longue et laborieuse, puisque la mosaïque s’assemble une par une», ajoute Louis Béliveau, satisfait du résultat. 

L’optimisation spatiale à son meilleur

Le défi de faire rentrer 24 places assises au sein du local a été relevé par La Firme. «On a défié toutes les normes ergonomiques des livres de référence, relève le designer. Au niveau de l'accessibilité universelle, il a également fallu que tout réponde aux normes, tout en conservant une circulation correcte. On se situe à peu près à 2 millimètres de tolérance.» 

Les designers ont réalisé un tour de force en modifiant drastiquement l'interprétation de la surface du bar à café, situé dans une zone urbaine qui ne manque pas d’offres. «Il fallait faire en sorte que le client s’arrête ici plutôt qu’ailleurs, car dans le quartier il y a beaucoup de cafés aux alentours, un Starbucks se trouve d’ailleurs juste en face.» 

Douze mois plus tard, autant le menu santé et gourmand que le design soigné et vivifiant du Melk semblent séduire ses usagers.

Pour en apprendre plus au sujet de l'aménagement en hôtellerie, ne manquez pas la journée conférences RDV Index-Design - Aménagement hôtels, restaurants et bars, le mardi 12 mai 2020. Les billets sont disponibles ici

comments powered by Disqus