Transformation impressionnante pour la cafétéria du Cégep Marie-Victorin

D’importantes transformations ont été apportées à la cafétéria du Cégep Marie-Victorin grâce à une démarche rassembleuse de conception intégrée. La géométrie et les jeux de lumière se combinent pour valoriser l'architecture distinctive de cette ancienne chapelle. Index-Design s’est adressé aux concepteurs à l’origine de ce nouveau milieu de vie pour les étudiants.

La forme singulière de la cafétéria a guidé le projet. Un mouvement rotatif est initié par le revêtement des sols réfléchi en cercles concentriques. Il trace une cible à l’intérieur de laquelle s’inscrit tout le mobilier. Des tables rondes reprennent la forme maîtresse et les comptoirs avec les banquettes ondulent dans l’espace.

 

« Le blanc a pour effet de rehausser les reliefs et les jeux de lumière en une large palette de gris. Le noir participe à renforcer les contrastes » -Louise Gélinas.

Les éléments contraignants de l’aménagement se sont transformés en opportunités au fil du projet. En dissimulant les panneaux acoustiques aux murs par des oeuvres d’art, on a mis de l’avant les valeurs du collège. Des motifs floraux créés par le département de graphisme rendent ainsi hommage au frère Marie-Victorin, botaniste qui a donné son nom au Cégep.

Un podium qui servait à l’autel a été magnifié avec une rampe métallique perforée qui offre une plus grande intimité à cet espace. Grâce au design, les concepteurs souhaitaient multiplier autant les places individuelles que les espaces collectifs pour répondre aux besoins des étudiants.

« Il était important pour nous de créer un endroit confortable, que ce soit pour étudier, faire des travaux, se rassembler, dîner, etc. Comme l’espace possède un volume important et un aspect assez monumental, on a créé différentes zones pour y arriver », spécifie  la designer d’intérieur au Cégep, conceptrice principale du projet, Louise Gélinas.« Nous avons souhaité jouer avec les perceptions des usagers, ce qui permet de profiter d’un même lieu pour différentes utilisations du mobilier et de l’espace », ajoute-t-elle.

La géométrie exceptionnelle du plafond étoilé de 35 pieds de haut a donné naissance à un éclairage innovant. Des suspensions tracent les rayons de la voûte et en accentuent les reliefs en accordéon. Les fenêtres triangulaires et les couleurs minimalistes enrichissent la composition. « Le blanc a pour effet de rehausser les reliefs et les jeux de lumière en une large palette de gris. Le noir participe à renforcer les contrastes », mentionne la designer.

La végétation apporte une touche de couleur à la palette. Des sapins de Norfolk habitent le centre des tables hautes, créant un peu plus de connexions avec l’environnement extérieur dans cet espace largement fenêtré.

« Les experts en design présents au sein même de la communauté étudiante et enseignante sont impliqués, ce qui donne une grande cohérence à tous nos projets » -Sylvain Mandeville.

L’ensemble est aéré et organique. Il crée un environnement d’échange et de communication favorable à la réussite des étudiants, ce qui demeure le moteur premier de Sylvain Mandeville, directeur général du Cégep. Le design de milieux de vie stimulants agit comme élément déterminant de la fierté des employés et des étudiants de Marie-Victorin.

Pour répondre au mieux aux besoins des usagers, Sylvain Mandeville a initié une démarche de conception intégrée au collège en 2009. « Les experts en design présents au sein même de la communauté étudiante et enseignante sont impliqués, ce qui donne une grande cohérence à tous nos projets. Pour chaque projet le personnel se prête au jeu de manière exceptionnelle puisqu’on reconnaît leur talent ! », confirme le directeur. Ces aménagements adaptés ont d’ailleurs valu plusieurs prix au Cégep.

Dans le même esprit de communauté, le Cégep a fait appel à la firme Design au carré, formée de deux diplômées du collège, pour l’accompagner dans le projet de réaménagement de la cafétéria.

Crédits photos : Vincent Brilliant

comments powered by Disqus