Retour Master Class : les pratiques artisanales de Comité de Proyectos

Le 23 janvier dernier, les designers Andrea Flores et Lucia Soto du studio mexicain Comité de Proyectos présentaient sur la scène de la Société des arts technologiques (SAT) de Montréal le fruit de leur travail de création. Leur approche conceptuelle, alliant influences artisanales et amalgame de matériaux, a conquis les professionnels de l'industrie de l'aménagement présents. 

lucia soto et andrea flores. Photo : David Afriat

Fondé à Mexico en 2014 par les designers Andrea Flores et Lucia Soto, le studio de création Comité de Proyectos s'inspire de la vie quotidienne du client et de la culture traditionnelle mexicaine pour créer des pièces de mobilier et des intérieurs empreints de réflexions et de recherches esthétiques.

Au tournant des années 90, alors que les entrepreneurs mexicains sont contraints de fermer leurs usines de production pour des raisons liées à la politique internationale, il devient plus difficile de fabriquer des produits dans le pays. Les créateurs mexicains se tournent donc vers les pratiques de conceptions artisanales. Cette spécialité, devenue l'une des caractéristiques les plus représentatives de l'industrie du design mexicain, inspire fortement le travail des deux designers. 

« On veut vraiment montrer que le design mexicain est différent, et qu’il peut se démarquer des autres types de design par son unicité », expliquaient en conférence les créatrices. 

Collection colima par comité de proyectos

Trois thèmes, trois collections de mobilier

Chaque année, les créatrices sortent une collection de pièces de mobilier, associée à une exposition associée. Lors de la Master Class, les designers mexicaines ont présenté les modèles des collections Binomios, Trama et Entropía. 

La collection intitulée Entropía, prenant son nom d'un mot d'origine grec (ντροπία) signifiant «évolution ou transformation», s'inspire de la démolition de bâtiments à travers la déconstruction de ses volumes. Avec cette bibliothèque, les designers voulaient démontrer une certaine capacité de « reconstruction et de reconfiguration de la réalité après le chaos ». 

Pour réaliser Entropia, Andrea Flores et Lucia Soto ont utilisé le métal, le bois, le marbre et le verre. 

BIBLIOTHÈQUE Entropía

Les modèles de la gamme Trama se déclinent en trois pièces : un fauteuil, une table basse et une table d'appoint. Ils ont été conçus dans l'idée d'évoquer une certaine métaphore entre l'extérieur et l'intérieur. Pour Comité de Proyectos, l'idée est que les lignes floues qui séparent ces espaces permettent à la « nature d'envahir les espaces privés ». 

Les pièces de mobiliers combinent plusieurs matériaux, comme le rotin, le marbre, et le bois de Huanacaxtle, une région de l'état mexicain de Nayarit. 

 modèles de la collection Trama

La troisième collection appelée Binomios traduit la dualité entre les matériaux utilisés dans la confection des pièces. Les designers ont réalisé une table basse, une jardinière et une lampe murale. Les modèles évoquent cette « recherche constante qui aboutit à une contradiction entre la façon dont nous nous approprions la réalité et la forme que nous voulons lui donner ».

Les matériaux privilégiés sont le métal, le marbre, la pierre volcanique et le bronze. 

luminaire de la collection Binomios

jardinière de la collection BINOMIOS

 

Nicholas Szczepaniak

La quatrième Master Class de la saison : Nicholas Szczepaniak architectes

Nicholas Szczepaniak est le fondateur du cabinet d'architectes éponyme basé à Londres. Au cœur de la pratique de la firme se trouve un engagement sincère à mettre en place des solutions de conception entièrement personnalisées et conçues pour répondre aux besoins spécifiques de chaque projet.

Le créateur et son équipe travaillent sur des réalisations de toutes sortes, et détiennent un portfolio croissant de projets locaux comme internationaux, comprenant notamment des aménagements intérieurs et extérieurs et des pièces de mobilier. 

Nicholas Szczepaniak animera une conférence le 10 avril 2019 à 18h, à la Société des arts technologiques de Montréal. Pour vous inscrire à la conférence, cliquez ici.

Projet Union Wharf, londres, par Nicholas Szczepaniak

 

Photo d'ouverture : David Afriat 

comments powered by Disqus