Restaurant Luzz : le design graphique au service de l'espace

Ce nouveau bistro-café transmet la mission commune des deux équipes de créateurs et des propriétaires, soit celle de réaliser un design intégré à travers toutes les sphères du projet. Index-Design a rencontré Valérie Éthier, designer et cofondatrice d'Atelier Filz, qui nous en dit davantage sur l’aménagement du lieu.

Pour la réalisation de leur restaurant situé dans le quartier historique de la ville de Québec,  les clientes ont fait confiance à le studio de design stratégique Filière M pour l’identité de marque, et aux designers d’Atelier FILZ pour l’aménagement intérieur. L'espace coloré et ludique est le résultat cohérent d'un travail synergique entre les deux ateliers de création.

ID/ En ce qui a trait à l'aménagement intérieur, quel état le mandat initial du projet? 

VÉ/ Les clientes voulaient créer un resto et un café. Le double niveau du local s'y prêtait bien puisque l'espace est divisé naturellement en deux zones. Une attention particulière a été portée par la designer graphique afin de bien organiser le concept. Son apport est notamment perceptible au niveau des menus, des thèmes de couleurs, et de l'appellation des deux zones, déclinées en deux logos : Bar fraîcheur et le Bistro gourmand. Nous avons voulu travailler un certain contraste entre les deux espaces, tout en gardant une cohérence dans la thématique de couleurs. L'espace avant est très lumineux, tout de blanc. Quelques marches plus bas, la lumière naturelle est moins présente, mais l'ambiance y est plus enveloppante car on a éliminé le blanc pour faire place à des tons de beige chaleureux.

ID/ Plus précisément, quels sont les différents espaces que l'on retrouve dans ce projet?

VÉ/ Dès l'entrée, on retrouve le Bar fraîcheur. Il est vaste afin d'accommoder les files d'attente, mais aussi pour proposer une fluidité des parcours. Il est donc facile d’y prendre quelque chose pour emporter. La signalétique, par exemple avec les pastilles de bois, aide aussi à distinguer les deux zones. La pastille avec le « Z » sur le mur de brique invite les gens à descendre au deuxième niveau vers le Bistro gourmand. Nous avons aussi décidé de créer un effet « balcon » à l'entrée, en plus de mettre les deux escaliers en périphérie afin de pouvoir installer une longue banquette conviviale dans l'espace bistro.

ID/ Les matériaux bruts du lieu (brique, béton, bois) semblent côtoyer des ajouts plus modernes. Quel concept vouliez-vous mettre en place à ce niveau?

VÉ/ Le local de base est très vieux et l'espace verrière représente un ajout plus contemporain. L’imposante structure de brique au centre du restaurant, qui sépare l'espace en deux, est d'origine. Il y avait aussi de la brique très carrée plus récente dans l'espace bistro. Nous l'avons donc peinte en blanche afin de la distinguer, et aussi pour mettre en valeur la belle brique ancienne.

ID/ Le mobilier a-t-il été réalisé sur mesure? 

VÉ/ Les banquettes et les deux bars ont été réalisés par Ébénisterie Mobili, un fournisseur de confiance. La majorité du reste du mobilier a été récupérée de l'ancien restaurant. Les bases des tables ont été conservées, mais nous avons ajouté de nouveaux plateaux. Les chaises ont été repeinturées et couvertes d'une nouvelle cuirette. 

ID/ Quel était plus précisément le rôle du design graphique dans cet aménagement?

VÉ/ Je dirais que le design graphique était très important! On avait un beau défi puisqu'au fond, il y a deux concepts en un. Mélanie Filiatrault de Filière M et notre équipe avons donc travaillé de paire pour établir la palette de couleurs du projet, car nous voulions que les mêmes teintes se retrouvent à la fois dans le design graphique et dans l'espace. Mélanie Filiatrault a beaucoup exploité le concept de la lumière et des jeux d'ombres franches lors de la création du contenu visuel. C'est aussi elle qui a réalisé la murale imprimée que l'on retrouve sur le mur du fond. Pour y arriver, elle a numérisé des papiers, et aussi fait des impressions de feuilles. Cette murale a été une façon de mettre de la texture et de la couleur dans le projet et ce, à petit prix.

Photos : Maxime Brouillet

comments powered by Disqus