Projet Monument : conserver le patrimoine urbain

Située au cœur du Plateau Mont-Royal, cette réalisation de la firme Blouin Tardif Architectes propose un espace résidentiel lumineux et ouvert lié à une structure autrefois destinée à l’industrie manufacturière. 

La résidence fait partie d'un immeuble d’origine construit en 1905 et situé au coin de l’avenue Coloniale et de la rue Demers. Le bâtiment accueillait auparavant la manufacture de l’entreprise « The Saint Louis Preserving Company ». Revêtue de brique, celle-ci perd alors la plupart de ses détails architecturaux. En 1912, une nouvelle aile est ajoutée à cette manufacture de confitures et de gelées, qui est ensuite restée active jusqu’en 1924. À partir de 1927, c'est l’entreprise de lingerie fine Grenier qui y implante sa manufacture à laquelle on fait d'importants ajouts en 1933.

Réalisées selon les plans de l’architecte Joseph-Zéphirin Gauthier, les modifications viseront à unifier les différentes parties de l’édifice dans une nouvelle façade en maçonnerie de briques. Celle-ci est également composée de fenêtres rectangulaires. L’entreprise Grenier quittera finalement le bâtiment en 2012.

Le bâtiment d'origine se compose de deux étages et d’un sous-sol. Sa structure est principalement constituée de poutres et de colonnes d’acier, de solives de bois et de certaines parties de plancher en béton. Transformé en immeuble résidentiel, il comporte maintenant sept unités d'habitation et des espaces de stationnement.

Au rez-de-chaussée, trois logements bénéficient de multiples ouvertures donnant sur l'extérieur. Les systèmes mécaniques et la consolidation structurale pour les interventions des étages supérieurs ont été dissimulés grâce au traitement des plafonds. Bien que les hauteurs soient variées, l’alignement et la continuité du revêtement de bois des soffites extérieurs vers l’intérieur accentuent la grandeur des espaces.

Pour l'équipe de Blouin Tardif Architectes, la stratégie architecturale consistait à produire le moins d'interventions que possible sur l’enveloppe et les planchers existants. Les concepteurs ont ajouté un étage morcelé sur le toit et réalisé quelques ouvertures dans la structure existante afin de bonifier l’entrée de lumière naturelle au centre du volume.

Au deuxième et au troisième étage du bâtiment, on retrouve 4 maisons de ville comprenant une cour intérieure et une terrasse. Au niveau inférieur de ces unités à la généreuse fenestration, les chambres à coucher, les salles de bain et le bureau entourent la cour intérieure découpée à travers la structure existante. Les pièces de vie occupent quant à elles l’agrandissement du troisième étage. Chacune des résidences possède une terrasse intime avec vue sur le Mont-Royal et ses paysages montréalais environnants. 

Un revêtement de bois recouvre l’intérieur des cours et des terrasses, produisant ainsi une certaine uniformité avec les espaces intérieurs où l'on retrouve ce même matériau au sol et au plafond.

À partir des cours intérieures, les résidents peuvent apercevoir les pastilles d’aluminium réfléchissantes de couleur contrastante qui ont été ajoutées lors de l'agrandissement. 

 

Fiche technique

Nom du projet : Monument
Localisation : Montréal, Qc
Client : Monument Immobilier
Architectes : Blouin Tardif Architectes
Équipe : Alexandre Blouin, Isabelle Beauchamp, Mathieu Lechasseur, Valérie Proulx, Yoanna Anastassova, Joannie Lussier, Kassandra Bonneville
Ingénieur en structure : Calculatec
Fin du projet : Décembre 2016

 

Photos : Steve Montpetit

comments powered by Disqus