Chaleur et élégance au Centre de congrès de Saint-Hyacinthe

Ce projet multifonctionnel représente le plus grand centre de congrès et d’expositions à l’extérieur des villes de Montréal et de Québec. Le vaste bâtiment propose une trentaine de salles modernes chaleureusement aménagées pour accueillir des événements en tout genre. Index-Design et Ortal vous présentent cette réalisation d'envergure. 

Misant sur un design très moderne, le Centre de congrès de Saint-Hyacinthe a privilégié l'intégration de détails raffinés et d'installations luxueuses dans son vaste espace d'une superficie de 230 000 pieds carrés. Le bâtiment comprend une très grande salle principale, des salles de réunion réparties sur deux étages, des salles exécutives privées et un salon d'affaires. 

Pour Pierre Brousseau, président et directeur artistique chez Camdi Design responsable de la conception intérieure du projet, il s'agissait de s'inspirer, à travers un aménagement que l'on voulait élégant et contemporain, des industries clés de cette ville de la Montérégie. 

« On voulait exprimer les saveurs locales dans le projet. La ville de Saint-Hyacinthe est connue pour son expertise dans les domaines de l'agroalimentaire, de la biotechnologie, de la médecine vétérinaire et de l'agriculture. L'utilisation de matériaux colorés et nobles, et la présence d'éléments intérieurs rappelant la machinerie agricole, par exemple avec l’ajout d’une grille de métal découpée au laser, sont des clins d'oeil à la région. » 

Parmi les matériaux utilisés, on retrouve notamment de la pierre et de la céramique au niveau du plancher, du métal noir et de l'acier inoxydable en touches accent, du marbre dans les escaliers et de grands panneaux de bois sur les murs. De style contemporain, le mobilier du Centre de congrès a également été réalisé sur mesure, et les foyers sélectionnés expressément pour le projet. 

Le mélange de différents matériaux nobles est privilégié dans ce projet à l'esthétique épurée et moderne. 

Le mobilier intérieur réalisé sur mesure soutient le côté à la fois soigné et chaleureux que l'on voulait donner au projet. 

Un environnement réconfortant 

Les concepteurs de Camdi Design souhaitaient également que les cinq sens des visiteurs soient stimulés lorsque ceux-ci entraient dans le Centre de congrès. Ils ont ainsi misé sur la musique ambiante, l'éclairage et les éléments de décoration. 

Afin d'appuyer cette ambiance conviviale, plusieurs foyers au gaz naturel ont été installés dans différents espaces du projet, se retrouvant en grand nombre dans le large corridor de l'entrée principale. Des modèles sont également placés près des aires de repos et de discussion du centre pour créer un environnement chaleureux et accueillant.

« Le point focal, c'est l'entrée donnant sur la grande salle. Avec l'installation des foyers, l'idée était d'apporter chaleur et réconfort derrière la façade complètement vitrée du bâtiment, principalement à l'arrivée de l'hiver », explique Pierre Brousseau. 

Les modèles choisis, qui proviennent de la collection de l'entreprise Ortal spécialisée en solutions de foyers intérieurs et extérieurs, appuient avec leurs revêtements nobles l'esthétique contemporaine que l'agence de design voulait donner au lieu. Sans cadre et polyvalents, les foyers répondent aussi aux exigences les plus strictes en matière de conception. Par exemple, les murs entourant les cheminées restent froids même lorsque celles-ci sont en marche. 

L'intérieur de ce Foyer au gaz à ventilation directe d'Ortal peut être personnalisé avec différents finis. Plusieurs sortes de branches de bois artificielles sont également disponibles. 

Quatre unités du modèle Traditional 110 ont été installées au mur du hall, créant des espaces chaleureux individuels. 

Ce Foyer au gaz à ventilation directe contient une DOUBLE BARRIÈRE THERMIQUE EN VERRE. le modèle Island 130 peut être personnalisé et installé autant à l'intérieur qu'à l'extérieur. 

Un aménagement vert

L'architecture du bâtiment réalisé par les firmes Neuf architectes et Kanva Architecture propose un toit vert de plus de 58 000 pieds carrés pouvant accueillir des réceptions de plusieurs centaines de personnes. Le volet écologique se retrouve également dans l'aménagement de systèmes de climatisation et de chauffage, dans la récupération de déchets, ainsi que dans l'installation des foyers. Rejoignant les exigences de la norme LEED, les gaz de combustion de ces derniers sont expulsés vers l'extérieur du bâtiment, éliminant ainsi les problèmes de qualité de l'air et les dangers liés au monoxyde de carbone que peuvent avoir certains modèles de foyers à gaz sans cheminée. 

Le projet du Centre de congrès de Saint-Hyacinthe est en nomination pour un Prix d’Excellence 2018 de la construction en acier de l’ICCA (l’Institut canadien de la construction en acier). Il sera également bientôt annexé à un hôtel Sheraton quatre étoiles. 

 

Cet article a été produit en collaboration avec Ortal America
Photos : André Noël

comments powered by Disqus