La Résidence des Érables : intervention centralisée

Dans ce projet de transformation d’un duplex montréalais, le pari architectural s’articule autour d’un nouvel escalier reliant les deux unités de la résidence. 

Réalisée par la firme montréalaise _nature humaine, cette conception résidentielle se structure autour d'un escalier reliant la portion conservée du bâtiment à l’agrandissement côté cour.

La nouvelle façade arrière propose une généreuse fenestration et une palette monochrome. De part et d’autre, deux pilastres de maçonnerie l’encadrent et accentuent la relation avec le jardin, créant une sorte de prolongement à l’intérieur de l’espace de vie. La transition conceptuelle entre le nouveau et l’ancien s’exprime par la matérialité du nouvel escalier. Le revêtement en contreplaqué d’érable et l’acier perforé peint en blanc créent également un contraste avec les boiseries d’origine du bâtiment existant.

L’ajout est aussi caractérisé par une suite d’espaces de vie gravitant autour de la salle à manger sur une double hauteur. Ainsi, le degré d’intimité recherché est modulé selon l’usage des résidents.

Au rez-de-chaussée, une banquette fait office d’espace contemplatif prolongeant l’espace intérieur vers l'extérieur. À l’étage de la résidence, la salle de yoga, ouverte vers le jardin, est baignée de lumière naturelle. Les architectes ont plutôt placé la chambre des maitres en recul, et y ont installé un balcon muni d’une paroi de lames d’acier qui permet de filtrer les vues sur le voisinage.

Tels des segments communicants, les différents ajouts caractérisent les nouvelles pièces de la maison. Intimes ou plus ouverts, les espaces de vie permettent à l’occupant d'expérimenter une variété d’expériences et de possibilités.

Fiche technique

Type : Maison unifamiliale
Intervention : Transformation complète & Extension
Localisation : Rosemont La-Petite-Patrie, Montréal, Québec, Canada
Superficie2200 pieds carrés brut
Date : Janvier 2018
Entrepreneur Général : Jim Farley
Photos : Adrien Williams

comments powered by Disqus