La Poudreuse sur la montagne

La conception de cette résidence des Cantons-de-l'Est s'appuie sur une dualité architecturale représentée par l'intermittence entre les lignes bien définies du bâtiment et sa capacité à se fondre dans le décor naturel. 

Déposée sur une colline boisée, la résidence largement fenestrée surplombe la vallée de Bromont. Les nombreuses ouvertures permettent à la nature environnante d'entrer dans la maison, créant un lien particulier entre l'intérieur et l'extérieur. Les lignes graphiques et modernes de la résidence tranchent de manière harmonieuse avec le décor bucolique du lieu d'implantation. 

Subtils, les toits plats de l'habitation permettent de laisser ainsi la vedette au paysage, tout en créant une certaine opposition avec le sommet de la montagne qui l’accueille.

Pour l'équipe de concepteurs, le défi dans la réalisation de ce projet consistait à aménager un espace de vie adapté à la réalité du skieur, à travers un environnement à la fois confortable, contemporain, créatif et fonctionnel. Ayant un accès direct à la piste, les occupants peuvent profiter d'un vestibule « mudroom » pour remiser les articles de sport, d'une salle familiale et d'une vaste terrasse flottante servant de poste d’observation. 

Alors que le rez-de-chaussée rassemble intimement les chambres à coucher, l'étage s'ouvre vers l'extérieur, proposant des vues escarpées où l'ensoleillement s’immisce de toutes parts dans les volumes internes. Abondamment vitrée, la pièce de séjour comprend un plafond tout en hauteur qui permet de capter à tout moment de la journée les rayons de soleil. La cheminée, que l'on voulait aussi impressionnante de l’intérieur que de l’extérieur, donne une allure moderne à l'aménagement tout en apportant chaleur et réconfort. 

L’organisation spatiale des pièces telles que la cuisine et la salle à manger s'étend vers l'extérieur, d'un côté par un toit-jardin parsemé d'herbes et d'épices et de l'autre, par une vaste terrasse de bois. Située légèrement en retrait pour garantir plus d'intimité, la chambre des maîtres se sépare du volume principal de la résidence en se projetant en porte-à-faux vers le boisé adjacent. 

Pour l’habillement extérieur, les architectes ont opté pour du bardeau de cèdre blanc huilé. Ce choix permet notamment d'articuler l’enfilade de volumes de différentes hauteurs, tout en soulignant harmonieusement l’architecture du projet. 

Fiche technique

Projet : La poudreuse
Lieu : Bromont, Québec
Architecture : Luc Plante, architecture + design
Ingénieur : EXP Granby
Entrepreneur : Construction des sommets
Date de début du projet : novembre 2011                       
Date de fin du projet : août 2012

Photos : Jean-Guy Lambert
Source : v2com newswire

comments powered by Disqus