Le nouveau complexe Place Bell inauguré à Laval

Le bâtiment de 10 000 sièges a ouvert ses portes le 31 août lors d'une inauguration où les visiteurs ont pu parcourir les différentes composantes de cet impressionnant stade au design contemporain qui a nécessité plusieurs milliers d'heures de travail. 

L'amphithéâtre doublé d'une arena, qui fut livré dans les temps le 11 avril dernier, est maintenant prête à ouvrir ses portes au public. Située à l'intersection des boulevards Le Corbusier et La Concorde et des rues Claude-Gagné et Lucien-Paiement, cette nouvelle fierté lavaloise devrait accueillir notamment, dès le début de l'automne, le club-école du Canadien de Montréal en ligue américaine de hockey (LNH), le Rocket de Laval. La Place Bell proposera à ses joueurs deux patinoires de dimension LNH et olympique, qui seront également utilisées pour des événements de patinage artistique et de patinage de vitesse. 

Crédit photo : Sophie Polliquin

Le complexe multifonctionnel, réalisé par les firmes Lemay et CannonDesign en partenariat avec l'entrepreneur en construction Pomerleau, présentera également plusieurs spectacles musicaux et culturels ainsi que des événements sportifs. L'arena principale compte près d'une dizaine de sections de gradins amovibles aménagés pour s'ajuster aux réalités des différents événements qui y prendront place. L'espace permettra d'accueillir plusieurs milliers de spectateurs, dont 3000 au parterre, en plus de proposer 46 loges corporatives. 

Crédit photo : Sophie Polliquin 

Un bâtiment communautaire lié à son environnement

Du côté de son concept architectural, Place Bell s'expose comme un véritable lieu d'échange entre les éléments topographiques où les notions d'intéraction et d'expérience sont également au service de l'environnement immédiat et des utilisateurs du centre. « Le projet est un dialogue entre la terre et le ciel », explique Andrew King, designer principal du projet et associé chez Lemay. « La convergence entre ce large bâtiment iconique et une certaine manipulation de la topographie du lieu permet, même au plus fin des éléments du contexte, de se rencontrer harmonieusement. » 

La Place Bell a également permis d'élever la barre au niveau de l'excellence en design et de la qualité de l'équipement pour ce type de bâtiment. Le stade propose un concept amalgamant architecture contemporaine, technologies audiovisuelles de pointe, éclairage HD LED, vaste aménagement paysager et oeuvres d'art. « Avec ce bâtiment, on voulait créer une forme iconique pour Laval que l'on reconnaîtrait de loin et qui ne serait pas seulement une autre «grosse boîte» », ajoute Andrew King. 

Pilié du projet, l'aspect communautaire a tenu un rôle prédominant lors de la réalisation du stade puisque les patinoires, comme les espaces communs, seront largement fréquentés par le grand public. « Plus que tout, nous espérons que ce projet encadrera magnifiquement l'expérience des usagers, qu'ils soient des athlètes de compétition, des spectateurs de concerts ou de simples résidents profitant d'une journée sur la glace. »

Crédit photo : Sophie Polliquin

Un résultat rapide et efficient grâce aux technologies de conception

Le Building Information Modeling (BIM) et le Visual Design and Construction (VDC) sont des technologies numériques de conception aux multiples avantages qui ont permis au projet d'être notamment conceptualisé et délivré sur une période de temps très courte. « Leur utilisation était cruciale afin de maîtriser pleinement le programme du client, avoir une compréhension approfondie de la complexité de la géométrie et des espaces, et pour réaliser l'estimation », explique Andrew King. Cette méthode de travail permet également d'éviter les erreurs lors du processus de construction. 

Aussi efficace que le BIM, le VDC est un outil de modélisation avancé qui fut utilisé pour superviser le site de réalisation du bâtiment, permettant ainsi une construction plus rapide sans pour autant que le haut degré de qualité souhaité soit altéré. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
comments powered by Disqus