Dans la tête de Véronique Chayer

Quelques questions pour en savoir plus sur les créateurs en design et en architecture.

Nom : Véronique Chayer
Poste : Présidente / associée
Entreprise : Folio Design



ID/ Qu’est-ce qui caractérise votre travail, quelles sont vos spécialités ?

Mon expertise des dernières années est axée principalement sur les aménagements corporatifs. Nous créons des identités visuelles fortes pour les espaces de vie au travail. Nous avons la conviction que les environnements de bureau sont la continuité d’un style de vie et que les usagers doivent s’y sentir bien pour être heureux et performants au travail.

ID/ Un élément signature qu’on risque de retrouver souvent au sein de vos projets ?

Bonne question. Évidemment, chaque projet est abordé de façon unique et personnalisée. On peut remarquer une signature épurée dans tous nos projets. Sans être monotones, les espaces, formes et volumes sont étudiés dans le but de créer un tout dynamique et cohérent. Le blanc et la lumière ont également une place importante dans nos propositions conceptuelles.

ID/ Un objet design ou un aménagement que vous rêvez d’avoir à la maison ?

Une sculpture d’acier minimaliste à la Miró. Je l’imagine très bien meubler ma cour arrière. L’art est un élément important dans ma vie et, souvent, lorsque je me retrouve devant une pièce, cela me permet de me recentrer et avoir un petit moment de répit.



ID/ Selon vous, dans quels domaines aurait-on besoin de laisser plus de place à l’architecture et au design ?

Les garderies de façon générale. Cette réalité m’avait grandement frappée lors du master class avec Baukind, la firme d’architecture allemande. On oublie souvent le monde des enfants dans les aménagements au Québec et certains pays dépassent largement notre ouverture à ce sujet.

ID/ Quelles idées fausses croyez-vous que les gens se font concernant certaines réalités inhérentes au monde de l’architecture et du design ?

Les gens en général oublient que derrière une idée ou un projet, il y a un grand nombre d’heures de réflexion, croquis et dessins afin de soumettre un tout cohérent. Chaque décision et choix est important pour un concept réussi. Et non, on ne sort pas des idées ou finis en 2 minutes.

ID/ Qu’est-ce qui vous réjouit présentement en architecture et en design au Québec ?

Il y a une belle effervescence dans le milieu du design. Le public et les gens d’affaires sont de plus en plus conscients des bienfaits du design sur l’humain. On remarque un changement dans la perception des gens et c’est un grand pas vers l’avant. Les lieux publics tels que les bibliothèques en rénovation en sont un bel exemple.

ID/ Un architecte, designer d’intérieur ou designer industriel que vous admirez ?

Choisir une seule personne est un choix ardu, il y a tellement de beaux talents inspirants dans ces domaines. Je dirais que, ces derniers temps, j’aime beaucoup le questionnement abordé dans le livre de Pierre Thibault Et si la beauté rendait heureux. Selon moi, c’est une évidence, côtoyer la beauté collectivement est essentiel. Son approche architecturale est aussi très inspirante.

 

comments powered by Disqus