Dans la tête de François Martineau

Quelques questions pour en savoir plus sur les créateurs en design et en architecture.

Nom : François Martineau
Poste : Architecte et co-fondateur
Entreprise : ADHOC architectes



ID/ Qu’est-ce qui caractérise votre travail, quelles sont vos spécialités ?

Le volet technique de nos projets. Je m’assure, avec l’équipe, de concrétiser des concepts inattendus en des réalités bien construites. J’assume aussi une bonne partie de la gestion de l’entreprise : j’aime m’assurer que nos heures soient bien investies, au bon moment.

ID/ Un élément signature qu’on risque de retrouver souvent au sein de vos projets ?

Le détail dans le travail d’appareillage est un élément auquel j’aime accorder une grande minutie. Repenser la brique, élément vernaculaire à Montréal dans ses couleurs et textures, en est un exemple. Parfois les matériaux les plus conventionnels peuvent se révéler vedettes dans un traitement contemporain.

ID/ Un objet design ou un aménagement que vous rêvez d’avoir à la maison ?

Un foyer énorme ouvert sur quatre faces, pour combler mon côté contemplatif ! Bref un objet qui invite naturellement à relaxer.

ID/ Selon vous, dans quels domaines aurait-on besoin de laisser plus de place à l’architecture et au design ?

En politique. L’architecture doit être un projet de société et, comme vous le savez, tout passe par la politique.

ID/ Quelles idées fausses croyez-vous que les gens se font concernant certaines réalités inhérentes au monde de l’architecture et du design ?

Qu’on s’habille toujours en noir. C’est faux ! Nous utilisons aussi toutes les nuances de gris et de bleu foncé !

ID/ Qu’est-ce qui vous désole présentement en architecture et en design au Québec ?

C’est troublant de voir à quel point le marché de la construction résidentielle est toujours aussi effervescent. Voir certains développements être générés aussi rapidement, vendus au même titre que des produits de consommation, ne permet pas de porter l’attention sur la qualité des espaces de vie. Ainsi les clients ne voient que le prix que cela coûte et peuvent oublier l’importance à accorder à leur bien-être.

ID/ Qu’est-ce qui vous réjouit présentement en architecture et en design au Québec ?

Ironiquement, nous pouvons aussi nous réjouir que le marché de la construction résidentielle soit toujours aussi effervescent au Québec ! Le marché est prolifique et regorge d’opportunités créatives pour nous, et de clients qui partagent notre vision. À travers cela, nous croyons qu’il est possible de concevoir de véritables lieux de vie distinctifs où les gens peuvent se projeter à long terme.

ID/ Un architecte, designer d’intérieur ou designer industriel que vous admirez ?

J’en donnerai deux. Mackay-Lyons pour leur sensibilité et le grand souci du détail dans leur travail. Et à une toute autre échelle, je dirais Philippe Malouin. Ses objets et installations sont imprégnés d’une démarche exploratoire riche, ce qui amène un produit différent à chaque coup. Notre approche créative ad hoc abonde dans ce sens, où les idées sont générées par les besoins et la personnalité du client. Pour qu’à chaque fois, un résultat unique émerge !
 

Installation "speed of light". crédit photo : philippemalouin.com

 

comments powered by Disqus