CREOS : les multiples vies des oeuvres d'ici

Grâce à l'entreprise Creos, des installations artistiques conceptualisées par des créateurs locaux ont la chance de rayonner à l'international où ils prennent vie une seconde fois. Tour d'horizon du projet LOOP, une oeuvre d'abord réalisée pour le Quartier des spectacles de Montréal qui a illuminé la ville de Washington cet été. 

Faire rayonner à l'étranger les réalisations créatives d'ici, voilà la mission première que s'est donnée l'entreprise Creos. Depuis sa fondation en 2015, le «courtier d'installations participatives » participe activement à la promotion des artistes locaux en agissant en tant qu'intermédiaire entre les propriétaires, les créateurs et les diffuseurs d'oeuvres d'art.

« C'est avec beaucoup de rigueur que les installations conçues par des équipes de créateurs pluridusciplinaires qui nous sont confiées, et provenant d'investisseurs publics et privés, sont déployées sur le globe  Notre société assume deux rôles dans le processus de l'exportation. Nous assurons premièrement le développement des affaires en dénichant des diffuseurs sur le marché mondial. En second lieu, nous déployons tout notre savoir faire quant à la logistique des transports, la maintenance, l'entreposage et l'opération des installations », explique Sonia Pépin, conseillère sénior pour Creos 

En recherchant et développant de nouveaux marchés nationaux et internationaux, l'entreprise prolonge la vie des installations et permet aux réalisations québécoises d'exposer leur génie et leur originalité. Selon elle, le marché de l’exportation des installations participatives est assurément en croissance, Creos ayant augmenté de 80% ses sorties d'oeuvres sur les places publiques internationales depuis les deux dernières années.

Pierre Fortin, directeur général du Partenariat du Quartier des spectacles, abonde aussi dans ce sens. 

« Les œuvres interactives, c'est d'abord un créneau qu’on a pris pour animer le Quartier des spectacles, en période hors saison. Quand l’automne arrive, on cherche à proposer aux gens des expériences différentes. Nous faisons partie de différents réseaux internationaux, comme celui des villes UNESCO de design, qui permettent de positionner Montréal comme une métropole créative. Certaines grandes villes laissaient leur place publique vide, et elles regardaient tout ce qui se faisait ici, voyaient nos œuvres et voulaient les louer. Cela a ouvert un marché qu’on a testé en premier lieu avec Bruxelles. Maintenant, on est rendu à 27 villes. Les créateurs québécois sont vraiment contents parce que ça leur donne de la visibilité et de la notoriété. »

l'oeuvre Loop à lugano, en suisse. photo : Régis Proulx, creos

Un parcours impressionnant pour LOOP

Plus récemment, c'est une oeuvre intitulée LOOP qui a pris la route de Washington afin d'être présentée dans l'espace public City Center de la capitale américaine. D'abord aménagée à la Place des Festivals du Quartier des Spectacles — dans le cadre de la 7e édition de Luminothérapie, en 2016-2017 —, la création a pu, avec l'aide de l'équipe de Creos, voyager dans plusieurs grandes villes telles que New York, Lugano, Calgary, Ottawa, Edmonton.

« Pour l'exportation, on a travaillé de concert avec Creos. Nous avons même eu des propositions de la Chine, mais c’était assez loin. Avec les États-Unis et l’Europe, c’est plus accessible. Creos s’occupe de la tournée, de l’installation, et avant son départ, l'oeuvre est entreposée. L'équipe essaie de trouver des endroits ou placer les installations. C’est vraiment une valeur ajoutée pour nos collaborateurs artistiques, et aussi pour Montréal », croit Pierre Fortin. 

LOOP À WASHINGTON. PHOTO : Chris Ferenzi

l'installation interactive à new york. photo : Alexandre Ayer

LOOP : un dispositif ludique et intuitif

L'installation interactive LOOP est une œuvre d'Ekumen, conçue par Olivier Girouard, Jonathan Villeneuve et Ottoblix en collaboration avec Generique Design, Jérôme Roy et Thomas Ouellet Fredericks. La création, un croisement entre une boîte à musique, un zoétrope (jouet optique) et un véhicule ferroviaire, permet aux passants qui y prennent place d'activer un mécanisme animant une série d'images illuminées. 

Cinq finalistes avaient d'abord été choisis pour exposer leur version du projet éphémère devant le jury du concours Luminothérapie. Original, amusant, mais également résistant, le cylindre ludique LOOP a finalement été sélectionné pour passer l'hiver dans la métropole. 

« Nous devions faire une oeuvre participative, sonore et lumineuse avec pour thème « les contes ». L’installation devait être présentée l’hiver alors nous devions aussi penser l’œuvre pour des conditions extrêmes, imaginer l’expérience de l’utilisateur avec des mitaines et une tuque ! », explique Olivier Girouard, directeur d'Ekumen, une boîte de production montréalaise spécialisée en arts acoustiques et médiatiques. 

LOOP À LA PLACE DES FESTIVALS DE MONTRÉAL. PHOTO : Ulysse Lemerise

Pour les concepteurs, ce type de projet donne la chance aux artistes non seulement de profiter de l'expertise de plusieurs corps de métier — designers industriels, ingénieurs, programmeurs et consultants — mais il permet également d'animer les villes grâce au travail des créateurs locaux. 

« Les villes réalisent maintenant que ces lieux ne sont pas vivants lorsque les gens qui y travaillent ont terminé leur journée. Je pense que c’est pourquoi il y a un intérêt pour le genre d’installations que nous proposons. Comme ce n’est pas un festival ou un événement éphémère, le public peut y revenir plusieurs fois, de jour comme de nuit, et voir l’œuvre dans différents contextes. Creos est engagée par le Partenariat du Quartier des spectacles pour exporter et entretenir ces œuvres, et c’est pour ça qu’elle fait voyager les LOOP, pour que le travail des artistes d’ici puisse être vu partout à l’étranger », conclut-il. 

 

Crédits

Conception et réalisation : Olivier Girouard & Jonathan Villeneuve
Animations/Conception des animations : Ottoblix
Design industriel : Generique Design
Électronique et programmation : Thomas Ouellet Fredericks
Support technique : Adsum Lab
Consultant mécanique : Jérôme D. Roy (Terrafirma)
Programmation sonore : Dominic Thibault
Son : Olivier Girouard
Production : Quartier des Spectacles & Ekumen (Montréal, Canada)

Photo d'ouverture : Chris Ferenzi

comments powered by Disqus