Chalet de La Malbaie : une composition à la fois rustique et raffinée

Intitulé le « chalet du Bois Flotté », le projet d'aménagement se dépose avec simplicité sur les terrasses des pentes surplombant Cap-à-l’Aigle. La résidence secondaire est aussi un clin d'oeil aux premières habitations érigées dans la région de la vallée du Saint-Laurent. 

Réalisé par le studio Atelier Boom Town, le projet devait mettre en place un environnement de vie confortable et paisible qui permettrait aux propriétaires et leur famille de réellement profiter de la nature environnante. « Lors de nos vacances familiales, à l’été 2016, nous avons été séduits par la vue imprenable sur le fleuve Saint-Laurent, les ciels changeants et les couchers de soleil à couper le souffle. Nous voulions un nouvel espace de vie de famille coupé de la routine et de la grande ville où nous pourrions venir nous ressourcer entre nous et entre amis », expliquent les nouveaux résidents.

Pour ces derniers, le chalet se voulait aussi un rappel aux premières constructions bâties dans la région. « Imaginer des espaces et des ouvertures qui mettent en valeur un paysage aussi grandiose était une façon pour nous de rendre hommage à cette terre d’accueil. Les espaces sont pensés afin d’offrir à chacun son petit coin à lui, tout en favorisant les moments passés en famille. »

Un aménagement extérieur qui laisse une large place à la nature 

Cette conception comprend deux unités de bâtiment qui s’assemblent perpendiculairement. La terrasse à l'angle des deux volumes permet l'accès aux unités de formes régulières qui se découpent dans le paysage. 

Une large fenestration permet aux occupants d’observer à l'extérieur, mais aussi de profiter d'une abondante entrée de lumière naturelle dans la résidence. Discret et privilégiant les lignes épurées, le chalet se veut assurément modeste, sans pour autant négliger le confort des résidents. Son implantation compacte vise la réduction de possibles altercations sur l’aspect naturel du site.

L’acier de la toiture, qui à certains endroits enveloppe les murs du bâtiment, et le bardage de cèdre des pignons, aussi installé dans certaines portions des cloisons latérales, forment un assemblage singulier. La palette de couleurs de la résidence rappelle celle du bois brossé par l'effet du vent, des courants ou des marées. 

Quand la nature s'invite à l'intérieur

Créant un lien étroit entre certaines pièces précises du chalet et les côtes montagneuses de Pointe-au-Pic et de La Malbaie, les concepteurs du projet ont privilégié un aménagement intérieur s’articulant sur deux axes de circulation. Les espaces de vie doivent répondre aux différents besoins des occupants tout en privilégiant une approche minimaliste en synergie avec l'environnement extérieur. 

Par exemple, un coin réservé à la lecture et à la contemplation du paysage a été spécifiquement aménagé dans le couloir de circulation menant aux chambres. Par un vaste mur de verre, les résidents peuvent se rendre sur la terrasse extérieure et sur le terrain, une ouverture qui crée une réelle liaison avec la nature environnante. 

 

Fiche technique

Achèvement du projet : décembre 2018
Superficie : 1 313 pi2 + terrasse 352 pi2
Architecte : atelier BOOM-TOWN
Design d’intérieur : atelier BOOM-TOWN
Ingénieur structurel : GENIEX 
Entrepreneur général : HABITAT ÉCONSTRUCTION
Portes et fenêtres : SOLARCOM ET NOVATECH
Ébénisterie : SIMARD, CUISINE ET SALLE DE BAINS
Plomberie et céramique : RAMACIERI SOLIGO
Foyer : STUV
Lavabo en béton : BALUX

 

Photos : Maxime Brouillet

comments powered by Disqus