Bureaux Shopify Montréal : un espace éclectique au service de la créativité

Dans le vaste espace des bureaux montréalais de Shopify, le mandat de design de Linebox Studio consistait à aménager un lieu qui pourrait encourager la créativité tout en offrant des environnements réservés aux différentes tâches de travail.
 

Installé derrière une façade du début du siècle, le bureau montréalais de Shopify possède un vaste espace d’une superficie de 30 000 pieds carrés où se déroule les diverses activités de recherche et de développement de l'entreprise. Avec une équipe grandissante, l'objectif premier du concept d'aménagement était de mettre les employés à l'aise, tout en proposant des espaces adaptés autant aux réunions de groupe qu'aux plus grands rassemblements. L'environnement de travail situé dans le Square Victoria devait aussi avoir sa propre signature inspirée par la diversité et l’effervescence de la culture montréalaise. 

«Le bureau est à mi‐chemin entre la côte Beaver Hall, avec une vue à la fois sur le centre-ville et le fleuve. Nous voulions faire entrer le plus possible des caractéristiques de Montréal dans l’espace, tout en créant un lieu qui résonne avec la culture et les valeurs de Shopify», ajoute Josée Anne Pronovost, associée et architecte principale chez Linebox Studio. 

L'aménagement qui allie l'ancien et le nouveau se démarque par la personnalisation des espaces offerts aux employés. Chacun possède un poste de travail personnel, et a de plus accès à différentes salles de réunion, d’appels téléphoniques, ou aux coins de repos et de repas. «Les employés sont ainsi appelés à collaborer au sein de leurs équipes respectives. Il est aussi important d'offrir des espaces qui répondent à une grande variété de gens, introvertis, extravertis et toute la gamme entre les deux», explique la conceptrice. 

Encourageant la créativité et veillant au bien-être de ses travailleurs, Shopify a muni ses bureaux d'une salle à manger faisant également office de salle de jeu, d'un bar à café espresso, d'une pièce de méditation et de yoga et d'un espace de style bistro.

Pour Josée Anne Pronovost, les murs de briques, le grand escalier en colimaçon, les boiseries, et les meubles d'influence rétro sont assurément des éléments qui représentent dans l'espace la «saveur montréalaise». L’acier Corten, le bois et le liège ont été choisis pour leur texture et leurs variations naturelles imparfaites qui complètent l’ambiance recherchée. 

«Les pièces de mobilier, les matériaux, l’éclairage ou l’art vintage, recyclés ou remis à neuf, ajoutent tellement de caractère, et aussi une texture particulière que les éléments plus récents ne possèdent pas. Une des étapes finales du projet fut d’aller visiter les boutiques de la rue Amherst, par exemple, pour dénicher des pièces intéressantes pour meubler les salles de rencontres ou l’aire d’attente de la réception. Aussi, nous avons tenu à utiliser de la brique locale recyclée pour ajouter une chaleur et un fini très «Montréal» à travers le projet. »

Les banquettes, les armoires et les tables de réunion ont été confectionnées sur mesure par l’entrepreneur Marfoglia alors que les postes de travail et le mobilier de bureau proviennent des entreprises Steelcase et Herman Miller.

Plusieurs salles de travail ont été équipées d'installations intelligentes permettant un accès plus facile et organisé. Par exemple, certaines d’entre elles sont configurées par un système de réservations interne, et l’éclairage y est contrôlé par des détecteurs de mouvements.

«Ceci assure une économie d’énergie, et donne en même temps une indication sur l'occupation des pièces. Nous nous sommes assurés de bien intégrer les composantes technologiques d’une façon esthétique afin qu’elles se fondent harmonieusement dans le design », explique l'architecte. 

 

Photos : Claude Simon Langlois

comments powered by Disqus