Design linéaire par Packsac pour le Décapsuleur

L’aménagement à la fois esthétique et fonctionnel du Décapsuleur a découlé du design par Packsac Studio d’une identité visuelle pour la boutique. Ce nouveau commerce écoresponsable dans le quartier Griffintown de Montréal se démarque par un habile mélange de courbes et d’angles qui s’alternent dans l’espace.

Packsac Studio a eu carte blanche pour la réalisation du projet. La volumétrie de l’espace a été pensée de manière organique pour que les client.e.s déambulent librement à travers les étalages chargés. Le ton plutôt neutre du contreplaqué de merisier russe ainsi que du béton permettent d’atténuer le bruit visuel créé par la géométrie inhabituelle de l’espace.

Les bouteilles colorées et expressives de microbrasseries sont mises en valeur, jusque dans la matérialité de l’espace. Du béton incrusté d'agrégats de verre recyclé recouvre le comptoir-caisse, à la manière d'un terrazzo écoresponsable.

« Il était important que le projet comporte peu de matériaux et le moins de matières transformées possibles dans le but de réduire son empreinte écologique. Ce choix a permis l'utilisation de matériaux solides et durables tels que le contreplaqué pour la structure, les étagères, les portes et le mobilier », décrit Julien Charest, designer et cofondateur de Packsac Studio.

La géométrie de l’espace tient son inspiration du post-modernisme. « Ce courant m'inspire beaucoup puisqu'il me permet de dynamiser la création et de lui donner un caractère distinctif par l'emprunt de formes contradictoires et éclectiques. Dans ce projet, nous désirions que l'aménagement se démarque par sa volumétrie tout en conservant les tonalités neutres et naturelles des matériaux dans le but de mettre en lumière les étiquettes de bières souvent explosives de couleurs », mentionne Julien Charest.

Les formes rondes qu’on retrouve à l’intérieur reprennent les vaguelettes créées dans le logo aux accents rétro. Les arrondis du comptoir, des luminaires et des détails des lattes de bois contrastent ainsi avec le carrelage mural et les structures rectilignes des nombreuses étagères et des frigos.

Les lattes courbes au plafond encadre et guide le regard vers le fond de la boutique. Elles orientent également les client.e.s dans leurs achats puisqu’elles présentent à la manière des chemises d’un classeur les catégories de bières qui sont présentées. Plus techniquement, leur enchaînement rapproché permet de dissimuler la mécanique du plafond forte et imposante.

L’arrière-boutique et la salle mécanique ont été dissimulées derrière des étagères garnies coulissantes ou pivotantes. La section « Grande réserve » de bières haut de gamme est, elle, dissimulée dans une étagère coulissante encastrée au mur. Chaque pied carré d'étalage est ainsi rentabilisé pour satisfaire les amateurs de bières !

Crédits photos : Vincent Bernard

comments powered by Disqus