La Factry : une nouvelle école des sciences de la créativité

Rassemblés à C2MTL, les cofondateurs de la Factry, Philippe Meunier, Marie Amiot et Hélène Godin ont profité de l’occasion pour dévoiler la création de la Factry. Cette école nouveau genre a pour mission de forger les esprits à trouver des solutions inédites aux défis contemporains. 

Philippe Meunier

Chef de la création, associé principal, Sid Lee
Président du conseil, Factry

Imaginée par Philippe Meunier il y a déjà plusieurs années, l'idée de la Factry a pris forme grâce à la collaboration de deux principaux partenaires fondateurs : l'Association des agences de communication créative (A2C) et le Collège Ste-Anne. Plusieurs autres associations et ordres professionnels ont emboité le pas dans les derniers mois, permettant à la Factry de prendre forme. 

« La créativité est un important vecteur de changement dans notre société et nous sommes convaincus que c’est la compétence clé des leaders de demain, a souligné Philippe Meunier, fondateur de la Factry, également chef de la création et associé principal de l’agence Sid Lee. Et de plus, la créativité, ça s’apprend. »

Hélène Godin

Chef de la création, La Factry

La Factry souhaite se distinguer par son approche transdisciplinaire, une méthode d’enseignement innovante et sa connexion avec différentes industries et le monde des affaires. L'école des sciences et de créativité offrira dès l'automne prochain différents programmes de formation continue pour les professionnels provenant ou non des industries créatives. Les cours offerts prendront la forme d’ateliers de formation créative visant à résoudre des enjeux collectifs ou d’affaires à la croisée de plusieurs disciplines. On y retrouve trois formules : le cours (20h à 45h de formation sur une session), le bootcamp d'une durée de trois à dix jours ainsi que le labo pratique de 1-2 jour(s). Selon Hélène Godin, chef de la création de la Factry, un même thème pourrait être déployé en cours, mais aussi en bootcamp. 

La Factry contribuera également au développement de la relève, en collaborant avec des institutions d’enseignement reconnues de niveau collégial et universitaire. Le Collège Sainte-Anne, partenaire fondateur de la Factry, a déjà mis sur pied un premier programme collégial axé sur la créativité. Une première cohorte a fait son entrée l’automne dernier et 60 nouveaux étudiants sont attendus dès septembre prochain. Au niveau universitaire, l’École de technologie supérieure (ÉTS) souhaite rapidement collaborer avec la Factry afin de développer un programme de niveau universitaire centré sur la créativité.

De grands partenaires et l'appui des milieux associatifs 

Des partenaires d’affaires ont confirmé leur appui à la Factry, dont la Banque Nationale et BRP. On compte également dix associations et 2 ordres qui ont appuyé le projet que voici : Alliance des cabinets de relations publiques du Québec, Alliance numérique, Association des agences de communication créative, Association des architectes paysagistes du Québec, Association des designers industriels du Québec, Association des professionnels en communication marketing, Association professionnelle des designers d’intérieur du Québec, Association québécoise des producteurs de films publicitaires, Conseil des directeurs médias du Québec, Ordre des architectes du Québec, Ordre des urbanistes du Québec et la Société des designers graphiques du Québec

 

Dans les prochains mois, l'équipe se donne comme objectif de mettre en place un conseil ainsi qu'un comité pédagogique. Elle vise également une certification reconnue par le Ministère de l'éducation. À terme, la Factry souhaite avoir son propre campus, qui selon Hèlène Godin, sera un lieu bouillonnant où les étudiants, de tous les niveaux, pourront collaborer et communiquer entre eux.  

comments powered by Disqus