Bienvenue à l’ère de l’éclairage bioluminescent

Et si on éclairait les devantures de magasins, les rues, la ville entière et ce sans aucune électricité ? C’est le pari que veut relever Glowee, une startup qui a mis au point un système d'éclairage tout droit sortie du film Avatar...

Glowee est un système de bioéclairage qui fonctionne avec la bioluminescence, une propriété naturelle retrouvée dans plusieurs organismes vivants capables de briller dans l'obscurité - comme les méduses et les lucioles. Autrement dit, aucune électricité requise, seulement l’aide de ces organismes. L’objectif de Glowee et de ses inventeurs français est d’ailleurs de répondre à différents enjeux, à la fois environnementaux, économiques et urbains : diminuer la pollution lumineuse, diminuer les coûts associés aux remplacements des systèmes d’éclairage de la ville, et enfin, illuminer les vitrines des commerçants la nuit - chose interdite en France depuis 2012, pour des raisons écologiques.

Brillantes bactéries!

« Glowee, c'est une lumière tout droit venue de la nature, à la croisée entre le biomimétisme et la biologie synthétique, prête à révolutionner notre manière de produire, de consommer et de s'illuminer ! » 

La technologie derrière Glowee en est une bien scientifique. La lumière est en fait produite grâce à un gène responsable de la bioluminescence, inséré dans l'ADN de bactéries - inoffensives évidemment - issues de calamars et cultivées en laboratoire. Une fois cette manipulation effectuée, suffit qu’elles se trouvent en nombre suffisant pour que la magie s’opère et que lumière soit faite.

Comment transposer le principe à des vitrines de magasins? En introduisant ces bactéries dans une sorte d’ampoule biologique, ou une coque organique biodégradable, transparente et pouvant adhérer aux surfaces vitrées. Ainsi, une fois l’obscurité tombée, les '' ampoules '' illuminent la vitrine, ou lieu de votre choix, toute la nuit durant.

Parmi les premieres entreprises à tester la technologie, on compte un groupe oeuvrant dans l’événementiel, un autre dans le mobilier urbain, un producteur d’électricité (!) et Ben & Jerry's, comme quoi les usages sont aussi variés que prometteurs.

En attendant de voir cette alternative illuminer le décor urbain de ce côté-ci de l’Atlantique, on peut se laisser inspirer par les applications possibles ; que ce soit dans les espaces publics ou privés, dans l’événementiel, le commercial, la construction… et partout là où vous aimeriez que la lumière soit.

 

* Ce texte fait partie d'une série d'articles sur les expériences inspirantes en technologie, présentée par TKNL.

comments powered by Disqus