Félix Guyon et Audrée Larose lancent officiellement les objets haut de gamme Larose Guyon

Larose Guyon, c'est la rencontre entre deux amoureux du design qui s’avère aussi être amoureux dans la vie! Félix Guyon, fondateur des Ateliers Guyon, et Audrée Larose, qui a fait ses gammes dans le design résidentiel et commercial, sont à l'origine de Larose Guyon. Cette dernière étant spécialisée en création d’objets haut de gamme lance sa première collection nommée La Belle Époque.

Située à Verchères, tout près de Montréal, Larose Guyon offre des objets singuliers, commodes et chics. Leur première collection, La Belle Époque, est le fruit d’un travail intime démontrant une complicité entre esthétisme romantique et modernité. Cette collection s’inspire du 19e siècle en retravaillant la touche élégante, recherchée et propre à cette époque. Cette nouvelle collection présente des miroirs, des chandeliers, des supports muraux à bouteilles de vin, un support à livre de recette ainsi qu'un bol à fruits. De plus, le duo s’apprête à concevoir des luminaires. La dimension du 19e siècle marque profondément cette ligne d’accessoires, en effet ils communiquent dans leurs propres mots que « chaque objet est inspirée d’un personnage marquant de cette période charnière de notre histoire contemporaine ».

Leur travail ne fut pas sans défi, la simplicité d’une création en design est parsemée de détails. Le terme « simplicité » est en effet trompeur, la technique Larose Guyon est exécutée sans colle, sans soudure et sans attaches mécaniques. Chacune des parties des objets en cuivre est le résultat d’un travail pointilleux et ingénieux.

Le jeune couple tient en haute estime le travail des artisans québécois, ils comptent utiliser le savoir-faire local afin de donner vie à un design 100% québécois. Ainsi, Larose Guyon inclura dans sa croissance les artisans locaux et profitera de l’émergence récente de la sphère du design au Québec. Cette croissance, selon les dire des créateurs, sera un tremplin vers des marchés attrayants comme New York. 

 

comments powered by Disqus