Un biergarten gastronomique s'installe à la Place Ville Marie

Ce projet d'envergure réalisé par Sid Lee Architecture et Menkès Shooner Dagenais Letourneaux Architectes en consortium, et en collaboration avec A5 Hospitality et Ivanhoé Cambridge, verra le jour en 2019. 

Intitulé le Cathcart, ce projet d'importance — que l'on qualifie de plus grand biergarten à Montréal — s’établira à la Place Ville Marie dès l'année prochaine. L'aménagement s'inscrit dans le cadre d'un vaste projet de transformation de l'Esplanade du complexe immobilier qui comprend notamment la revitalisation de la galerie marchande. 

« Notre mandat de départ était de réussir à projeter la Place Ville Mairie dans le futur en lui donnant une mission plus adaptée et actuelle. Nous avons puisé dans l'histoire du complexe — réalisé par les architectes Henri N. Cobb et I.M. Pei — car nous cherchions d'abord à trouver qu'elle était l'essence d'un projet comme celui-là », explique Jean Pelland, architecte et associé chez Sid Lee Architecture. 

vue aérienne du plan d'aménagement

Le nouvel espace de 35 000 pieds carrés mettra à disposition une vaste terrasse intérieure couverte par un immense pavillon de verre. Pour l'équipe de la firme montréalaise, il s'agissait de réinventer le modèle en place en ajoutant notamment une offre plus proche du concept d’un bar/bistro. Les lieux devaient pouvoir perdurer dans le temps, tout en proposant des espaces dynamiques et polyvalents. Imaginé dans l'esprit du « biergarten », un concept d'origine allemande qui consiste généralement en une terrasse ou un jardin réservé aux consommateurs de bière, l'aménagement sera convivial, lumineux, et s'inspirera des espaces verts et des cours intérieures.

« On a aménagé des espaces pour les représentations, des kiosques éphémères et plusieurs « petits salons ». Le Cathcart est comme un grand jardin comprenant différents lieux d'échange, et il peut être utilisé toute la journée, autant par les travailleurs, que les touristes et les passants », ajoute Jean Pelland.

biergarten

Avec ce nouveau concept, on voulait aussi créer un espace rassembleur qui pourrait réinventer l'offre culinaire actuelle. Pour Jean Pelland et les partenaires du projet, il s'agissait alors de briser les barrières entre l'intérieur et l'extérieur.

« C'est un endroit très ouvert sur son environnement. Puisque plusieurs personnes y passent régulièrement, l'idée était de trouver une façon d'attirer les gens, par exemple en dégageant les accès véhiculaires pour favoriser le passage piétonnier. Le Cathcart, c’est un réel prolongement de la ville à l’intérieur. »

Esplanade de la place ville marie

Dans cet environnement verdoyant qui vient chercher les codes des jardins, des quartiers animés et des installations alimentaires de saison, les concepteurs ne souhaitaient pas mettre en place une esthétique trop contraignante. 

« Le design est très inspiré de la cuisine de rue, à mi-chemin entre mobilier extérieur et mobilier de bistro. La ligne directrice est cette idée du grand jardin et de l'espace-terrasse fait avec des matériaux bruts. Il y a donc un côté plus déconstruit, les kiosques ont des identités différentes, plus théâtrales. On y retrouve tout de même l'aspect moderne de la Place Ville Marie », conclut-il.

 

Photos : Sid Lee Architecture 

comments powered by Disqus