Toiture végétalisée Rivoli : un mandat écologique et esthétique

Le réaménagement complet d’une toiture de garage dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville propose un concept végétalisé innovant doublé d'un geste architectural évocateur. 
 

Le nouveau toit conceptualisé par la firme Rose architecture couvre le garage sous-terrain d’un projet de copropriétés. Le recouvrement joue également le rôle de cour devant le bâtiment. « Le garage avait des problèmes d’infiltration d’eau et le jardin était « fatigué ». Les copropriétaires ont choisi de tout refaire et de mettre à jour leur jardin d’entrée en même temps », explique Owen Rose, architecte principal et fondateur de Rose architecture. Ces derniers étaient également à la recherche d’une toiture différente qui aurait une signature véritablement unique, et qui ajouterait un effet impressionnant à la façade de la résidence.

Au niveau de l'esthétique, la firme a opté pour un design contemporain qui serait aussi facile d’entretien. « Nous voulions ajouter une sorte de texture en 3D pour l’animer autant en hiver qu’en été. L’utilisation de l’acier Corten comme revêtement durable répondait aux besoins d’entretien minimal et d'intemporalité », explique l'architecte. 

L’aménagement paysager du toit-jardin comprend un agencement varié de plantes qui côtoient des structures en acier. Cinq variétés de plantes indigènes vivaces côtoient deux types de graminées, des rosiers sauvages, des hydrangées et des fusains. Avant de planter les végétaux, l'équipe a d'abord dû remplacer les membranes d’étanchéité et s'assurer que le drainage se faisait adéquatement.  « Par la suite, nous avons installé le système de toiture végétale qui comprend les revêtements en acier Corten, les garde-corps, les pavés, les plantations ainsi que les sculptures. »

Selon le concepteur, l'avantage de ce type d'installation réside premièrement dans le renforcement d'un îlot de fraîcheur dans le jardin, situé au sud du bâtiment. « De plus, la toiture végétale aide à absorber les eaux de pluie et encourage la biodiversité. Avec cette couverture « verte », les membranes de la toiture sont protégées des rayons UV ainsi que des écarts de température », ajoute Owen Rose. Ce concept permet également de prolonger la durée de vie des membranes, tout en augmentant la valeur de revente des copropriétés.  

Appelées « sculptures » par les concepteurs, les insertions triangulaires en acier - un matériel choisi pour sa légèreté et son allure contemporaine - dynamisent l’aménagement. « Lors de la saison hivernale, quand les plantes sont en dormance, c’est les sculptures qui ressortent dans la neige. En été, elles structurent l’aménagement des zones plantées et font référence au revêtement du pourtour qui a aussi un découpage triangulaire », explique l'architecte. 

Pour Owen Rose et son équipe, le plus grand défi de ce projet fut de respecter un budget raisonnable, tout en réalisant un système qui ne rencontrerait pas de problèmes. « Nous avions surtout entièrement confiance dans la qualité des membranes d’étanchéité (système liquide renforcé) et leur capacité de corriger les problèmes d’infiltration. »

Photos : Rose architecture

comments powered by Disqus