Une visite au Pavillon du Lac

Cette maison d'hôtes de 115 mètres carrés, conçue par la firme d'architecture  montréalaise Daoust Lestage, se situe en bordure d'un lac et d'une forêt historique à proximité de la ville de Québec. Visite d'une construction qui n'a rien de la traditionnelle cabane campagnarde. 

Autour du pavillon, une légère pente descend le long du sol de la forêt. Malgré son emplacement - la résidence est réellement enveloppée par une mer de végétation - l'habitation n'a nullement l'apparence d'une cabane rustique camouflée dans la nature luxuriante.

À l'allure plutôt moderne, le pavillon est composé de rideaux de verre qui longent les murs des quatre côtés de la demeure. Les occupants peuvent donc s'imprégner de la beauté de la forêt et du lac attenant, sans rencontrer d'obstacles visuels. La lumière naturelle éclaire abondamment le logement, faisant paraître plus vaste l'humble maison d'hôtes, tout en permettant de briser les frontières entre la nature et la structure architecturale de la résidence.

Le dallage et le toit, qui est constitué de deux plaques de pierre étendues, délimitent les murs de verre. Le toit plat, qui s'étend au-delà de la façade fenestrée, a permis de créer un porche sur deux côtés du pavillon, une configuration réalisée en hommage aux architectes Le Corbusier et Mies Van Der Rohe. Cet abri entourant la résidence permet également aux habitants de profiter de l'extérieur, tout en se protégeant des différentes conditions météorologiques. Des colonnes en acier peintes en blanc soutiennent discrètement la structure du toit. 

À l'intérieur, les résidents apprécient le confort et l'ambiance chaleureuse, tout en admirant la vue de tous les côtés de la maison. Malgré un espace d'habitation restreint, les architectes ont tout de même intégré deux chambres à coucher, une cuisine et un salon, ainsi qu'une pièce utilitaire. Un sous-sol complète la configuration du projet. 

Misant sur une esthétique minimaliste, la résidence se compose principalement d'une sélection de matériaux simples, comme le verre, l'acier et le béton. Les différents espaces intérieurs sont divisés par des volumes en bois, permettant une composition soignée et moderne. La disposition de ces volumes est organisée de façon stratégique pour dissimuler les espaces privés de l'extérieur. Les murs de verre sont composés d'un triple vitrage, ce qui empêche le transfert de chaleur. 

 

Ce projet résidentiel de la firme Daoust Lestage est lauréat d'un Grand Prix du Design 2015 dans la catégorie Prix espace résidentiel de 1 600 pi2. 

Fiche technique 

Architectes :  Daoust Lestage inc. architecture design urbain paysage
IngénieriePasquin St-Jean et associés
Architecte paysagerArt & Jardins
Contracteur Patrick St-Onge Renouveau Domiciliaire inc.
Ingénierie mécanique et électriqueShellex

 

Photos : Adrien Williams
Source : iguzzini /Daoust Lestage

 

comments powered by Disqus