Relecture moderniste en bordure du lac Brompton

Installé sur un sol à deux niveaux, le projet réalisé par Espace Vital architecture revisite les œuvres iconiques de l'architecte moderniste Richard Neutra par l'entremise de ses modules contrastants et de ses volumes en harmonie avec la nature. 

Bien ancré sur les lieux du projet, un rocher surplombant la forêt, que les propriétaires s'étaient déjà approprié, allait dicter l’approche conceptuelle du projet. La démarche architecturale visait à bâtir une terrasse couverte installée directement sur la roche, en plus de prolonger l’effet de transparence au moyen d’une passerelle vitréeLes concepteurs souhaitaient créer une symbiose entre la maison et le relief inégal au sol, en plus de mettre en avant un design audacieux, un rappel de la passion du couple de propriétaires pour la nature et l'art contemporain.  

La structure de la résidence prend appui sur les deux pans de béton qui consolident le bâtiment principal, édifié en contrebas. Pour les architectes, le défi consistait à représenter le concept de légèreté malgré la présence d'éléments constitués de matériaux lourds. La solution prit finalement la forme de modules installés sur les façades.

Peints tout de noir, ces unités contrastent avec le béton naturel, et apportent une singularité au plan architectural relativement simple. Leurs volumes distinctifs délimitent certaines fonctions — entrée, solarium, cage d’escalier — mises en transparence par le verre.

Animer les façades de la résidence tout en exprimant une utilité, c’est aussi le rôle que tient le parement à l’angle des murs situés du sud-est. Fait de plaques en acier auto-patiné Corten et légèrement en saillie, il enveloppe l’espace de rangement disposé dans l’aire commune.

La disposition de l'espace sert aux besoins essentiels de la maison. L'entrée principale face à l’escalier, l'atelier muni d'une porte de garage surdimensionnée et le bureau se partagent l'étage inférieur de la résidence. Au niveau supérieur, une salle commune a été aménagée dans le passage. Un bloc central, qui contient la salle d’eau, le garde-manger et les espaces de rangement, permet une transition fluide entre les deux zones.

Cet aménagement moderniste laisse la vedette au paysage, qui s’invite de toutes parts dans les volumes internes. Les résidents ont ainsi l’impression de vivre à la fois à l'extérieur, profitant d’un décor où les formes, les couleurs et les motifs se renouvellent au rythme des heures et des saisons. 

Fiche technique

Programme : Résidence Piette-Ekemberg
Chargé de projet et concepteur : Paul Faucher
Assistant concepteur : Dominick Lamontagne
Site : terrain en nature dense de 11 792 m²
Superficie habitable : 240 m²
Démarrage des travaux (interrompus pendant les mois d’hiver) : octobre 2015 
Livraison : automne 2017

Photos : Stéphane Lemire
Source : v2 com newswire

comments powered by Disqus