Projet La Géode par ADHOC architectes

L’équipe d’ADHOC architectes est derrière la conception du projet « La Géode », situé dans l’arrondissement du Plateau Mont-Royal et réalisé en collaboration avec les jeunes promoteurs de chez Knightsbridge. ADHOC architectes a ainsi imaginé une nouvelle typologie sur le lot en construisant la rue et la ruelle, libérant un espace central empreint d’une potentialité nouvelle.

 

L’objectif premier de cette conception est de conférer un nouveau souffle à ce lot avec un projet résidentiel contemporain de cinq logements reflétant toute l’énergie de ce secteur stratégique où se côtoient jeunes professionnels, familles, couples. 

Situé rue de la roche, le projet s’insère dans le paysage urbain existant sans le dénaturer et permet la création d’un milieu de vie qualitatif basé sur une stratégie verte. L’espace de la cour intérieure est ainsi libéré et crée un nouveau lieu vivant et organique redéfinissant les liens entre la rue et la ruelle. 

Une trame narrative est venue nourrir l’imaginaire du projet tout en appuyant le concept architectural valorisant un cœur central à ciel ouvert et une organisation périphérique. Celui-ci s’inspire de la géode, une masse minérale creuse dont l’intérieur est tapissé de cristaux. 

La volonté de créer une cour intérieure grâce à l’utilisation de l’espace de la ruelle préexistante induit un renversement complet de la typologie montréalaise traditionnelle caractérisée par des logements sombres d’une longueur excessive. Grâce à la percée centrale, les espaces de vie des logements traversants se retrouvent baignés de lumière naturelle. Cette nouvelle organisation spatiale amène la notion même de corridor à disparaitre, générant des logements dans lesquels la circulation est fluide et l’espace optimisé.

L’extérieur du bâtiment, très sobre à la matérialité modeste ainsi que l’appareil de brique travaillé en boutisse et l’effet ajouré devant les fenêtres et loggias reflètent l’aspect minéral et non lisse de l’enveloppe protectrice de la géode, alors que la cour intérieure traduit la matérialité cristalline de cette dernière.

 

 

Pour l'équipe, la viabilité du projet dépendait de la possibilité à investir les espaces en sous-sol. Cette contrainte, à laquelle s’ajoute la nécessité de respecter l’alignement des rez-de-chaussée avec les bâtiments voisins, ont poussé les concepteurs à repenser le sous-sol d’un point de vue qualitatif. L’espace creusé sous la margelle devient une pièce à part entière, un espace singulier canalisant la lumière naturelle vers les chambres du sous-sol et proposant une annexe extérieure, un espace de détente végétalisé pouvant accueillir du mobilier. 

De plus, des planchers de verre ont été installés entre le rez-de-chaussée et le sous-sol pour garantir un apport généreux et une diffusion maximale de lumière.

 

Finalement, une stratégie verte et des performances énergétiques élevées appuient les ambitions d’innovation du projet. Ainsi, la géode, visant une certification LEED platine, s’apprête à devenir le premier bâtiment multilogements à obtenir la certification LEED v4 au Canada. La cour intérieure permet une fenestration abondante venant garantir un éclairement naturel maximal ainsi qu’une ventilation transversale des logements. L’utilisation de matériaux et d’équipements efficients énergiquement et la présence abondante de la végétation font partie intégrante de la stratégie mise en place.

 

Fiche technique

Nom du projet : La Géode
Architectes : ADHOC architectes
Chargés de projet : Jean-François St-Onge, François Martineau
Année de construction : 2017
Superficie : 7200 pieds carrés

Autres participants

Manon Paquet/Conceptrice en architecture
Knightsbridge/promoteur et constructeur — www.devkb.ca
Turquoise design/architecte du paysage — www.turquoisedesign.ca
L2C experts/ingénieur structure — http://l2cexperts.com/fr/
Desjardins experts conseil/ingénieur mécanique — www.genieconseil.com

Produits
1. Tuile 3R/revêtement métallique – http://tuiles3r.com/
2. Shalwin/fenêtres
3. Endicott / Brique Sienna Smooth, Modulaire

 

Crédits photo : Adrien williams

 

comments powered by Disqus