Mode Choc : redéfinir l'expérience client dans l'espace

Comment optimiser le vaste espace d'un commerce au détail tout en insufflant une personnalité à l'environnement? Louis Béliveau, designer pour La Firme, discute avec nous du projet Mode Choc, la revitalisation d'une entreprise familiale établie depuis 25 ans. 

 

Louis béliveau, designer, la firme

ID/ L'entreprise est bien établie depuis plusieurs années. Quel mandat avez-vous reçu exactement de la part de Mode Choc ?

LB/ Il s'agit d'une entreprise familiale implantée depuis 25 ans dans diverses régions du Québec et des Maritimes, et cette dernière voulait s’établir plus près de Montréal, dans la Couronne Nord, afin de rejoindre la clientèle de la Montérégie. Le local, situé à Sainte-Thérèse, avait déjà été occupé par une épicerie grande surface, puis par la suite, par un compétiteur de Mode Choc sur une longue période. Nous devions donc redéfinir l’expérience client présentée par l'entreprise, mais aussi nous assurer de ne pas tomber dans les mêmes solutions esthétiques déjà utilisées par la compétition, autant au niveau du décor que de la signalétique.

 

ID/ Que voulait mettre en place le client en matière d'ambiance, d'atmosphère ?  

LB/ Mode Choc a toujours mis sa clientèle au centre de ses préoccupations avec une expérience d’achat conviviale et chaleureuse. Leur décor a toujours été réalisé par la même équipe, et ceux-ci possédaient beaucoup d’œuvres sur mesure de l’artiste Marie Villeneuve, qui avait un côté organique. Nous devions donc alléger visuellement l’ensemble du mobilier présent en boutique, arrimer les meubles sur mesure à l’image de marque et aussi faciliter la compréhension des diverses zones par une signalétique originale et forte.

ID/ Comment avez-vous pensé l’aménagement de l’espace pour le maximiser, pour bien présenter les vêtements et les produits ?  

LB/ En vente au détail, chaque pouce carré de surface d’accrochage compte.  Les systèmes d’accrochages standards, dans ce genre d’industrie, proposent une multitude de configurations à partir de quelques bases types. En début de mandat, les clients nous ont fourni un pourcentage X à respecter par zones du magasin. Après plusieurs tests de configuration, nous sommes arrivés à 5% près sur les pourcentages de pieds carrés utilisés par les divers départements. L’éclairage est un autre aspect très important pour ce type de boutique. Nous avons travaillé cet aspect du projet avec un consultant externe et les clients eux-mêmes. La quantité d’éclairage nécessaire pour mettre en valeur les produits dans ce type d’espace ouvert est impressionnante.

ID/ Avec tous ces espaces réservés à la présentation, comment avez-vous réussi à tout de même rendre le magasinage des clients assez fluide et facile dans ce grand local?  

LB/ Le design de magasins de grande surface est parfois très complexe lors du zonage des diverses zones réservées aux clients. Certains axes de circulation doivent être évidents, plus larges et doivent permettre à la clientèle une lecture du plan global qui est simple. Par contre, les circulations secondaires doivent parfois prendre l’allure de mini-boutiques à l’intérieur de zones plus grandes. La zone réservée à la lingerie et celle où l'on retrouve les accessoires pour la maison en sont de bons exemples. 

ID/ Quels sont les principaux matériaux utilisés dans le magasin et d’où proviennent-ils? 

LB/ La dalle de béton au sol était cachée par deux couches de tapis et un pouce de céramique. Une fois réparée, elle a été polie et scellée pour en faire ressortir la beauté et les agrégats. Pour ce qui est des murs et des accents de bois, l’ensemble des interventions ont été réalisées en merisier, un bois local qui a beaucoup de variation de couleurs lorsque l’on travaille avec des grades plus abordables. C’est ce qui a permis d’ajouter un peu d’âme à cet espace à la base plutôt dépouillé et très industriel.

ID/ D’où provient le mobilier, les luminaires, les présentoirs? Y a-t-il du mobilier réalisé sur mesure pour la boutique?

LB/ Le système de mobilier standard de la boutique vient de la compagnie Produits Métalliques Roy. L’ensemble du mobilier sur mesure, comprenant les arches de bois, les colonnes, l’habillage des murs et de la zone caisse, a été réalisé par l’Ébénisterie Lac-Saint-Jean. L’éclairage a été fourni par Éclairage Raymond.

ID/ Quels ont été les défis d’un projet comme celui-ci? Et les bons coups?

Les délais de conception ont définitivement été un enjeu à l’approche des Fêtes. Nous avons travaillé d’arrache-pied pour réussir à livrer l’ensemble des plans dans les délais prescrits. Ce type de boutique comprend tellement de marchandise qu’il était primordial d’effacer les supports pour mettre davantage en valeur les produits. Au final, rendre le contenant sobre pour mettre le contenu de l’avant ! 

 

Photos : Ulysse Lemerise Bouchard

comments powered by Disqus