Master Classes : 5 questions à faire architecture

Nikhil Calas et Brieuc Le Coz, fondateurs de la firme faire architecture, donneront une conférence le 14 novembre prochain dans le cadre des Master Classes Index-Design. Les créateurs ont accepté de répondre à nos questions à propos de leur vision de la pratique architecturale. 

ID/ Votre agence regroupe un studio d'architecture, un atelier de menuiserie et une fabrique d'illustrations. Comment ces trois spécialités se complètent-elles les unes avec les autres dans vos différents projets?

NC/ Les questions de préexistences, de patrimoine urbain et architectural sont au cœur de notre activité professionnelle. Comme le sociologue américain Richard Sennett, nous pensons que « faire, c’est penser ». C’est là le fondement de notre pratique. Nous considérons ainsi qu’il n’existe pas de frontière entre la tête et la main, et que l’exigence technique change la manière de dessiner, tout comme la connaissance du dessin change la façon de fabriquer. Finalement, la coopération permet de dépasser les pratiques.

ID/ Quels architectes inspirent votre pratique ?

NC/ Alvar Aalto, Sigurd Lewerentz, Renzo Piano, Lina Bo Bardi, Alvaro Siza et Donald Judd, notamment. Ces architectes nous inspirent, car ils ont, dans leur travail, embrassé pleinement la fonction sociale de l’architecte et de l’architecture, dans sa dimension inclusive, généreuse et bienveillante. De plus, une incroyable charge poétique se dégage des bâtiments qu’ils ont contribué à ériger.

Maison Louis Carré (1959) par Alvar Aalto. source : archdaily

ID/ Comment décririez-vous votre style d'aménagement? 

NC/ Nous travaillons principalement un matériau que nous aimons et qui nous semble souvent pertinent : le bois. Nous le mettons à l'oeuvre à partir de l’esquisse jusqu’à la livraison de chantier. Nous avons toujours à coeur de créer des lieux accueillants, poétiques et durables.

Cuisine minimaliste tout de bois par faire architecture

 

ID/ Y-a-t-il des changements, des innovations nécessaires à l'évolution de l'industrie parisienne de l'aménagement, ou au contraire, est-elle plutôt à l'avant-garde?

NC/ Le monde de l’architecture à Paris nous semble bavard, mais pas aussi aventurier que la scène belge, et pas aussi modeste que les Suisses ou les Portugais. En revanche, à Nantes, siège de l’agence, l’architecture est en plein essor du fait de l’arrivée d’une politique constructive de la ville et de la région. De nombreuses expérimentations urbaines et architecturales ont lieu, notamment sur l’île de Nantes au coeur de la ville.

ID/ Selon vous, quels projets d'architecture un Québécois doit-il absolument visiter s'il se rend à Paris?

NC/ Le siège du Parti communiste, d’Oscar Niemeyer, le siège de l’UNESCO, de Bernard Zehrfuss, Marcel Breuer et Pier Luigi Nervi, l’immeuble de logements Square des Bouleaux, de Renzo Piano, le Centre Pompidou, de Renzo Piano et Richard Rogers, le Parc de la Villette, de Bernard Tschumi, la Villa Savoye, de Le Corbusier, la Maison Louis Carré, d’Alvar Aalto, le Centre National de la Danse, de Jacques Kalisz (très bien rénové par Antoinette Robain et Claire Guieysse).

Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou de l'architecte Renzo Piano

Pour vous inscrire à la conférence Master Class de la firme faire architecture, qui se déroulera le 14 novembre prochain au Centre des sciences de Montréal, cliquez ici

Les Master Classes 2018-2019 sont une présentation de CiotHaworthSub-Zero, Wolf, et Cove et l'Hôtel W Montréal

 

comments powered by Disqus