La piscine : une réalisation entre élégance et sécurité

Appréciées des sportifs chevronnés comme des nageurs amateurs, les piscines représentent des réalisations complexes nécessitant le respect de plusieurs réalités, autant aux niveaux fonctionnel et sécuritaire qu'esthétique. Index-Design, en collaboration avec Céragrès, explore les étapes de réalisation d'un projet de piscine.  

Depuis le début des années 90, Céragrès a développé un savoir-faire établi et a consolidé son expérience dans la réalisation de projets de revêtements de piscines résidentielles, commerciales, semi-olympiques et olympiques. L'entreprise compte déjà à son actif une participation à plus d'une centaine de piscines dont celles du Complexe sportif Claude Robillard, du CEPSUM de l'Université de Montréal, du PEPS de l'Université Laval et du Complexe aquatique Mont-Tremblant.

Piscine olympique du peps de l'université Laval. Réalisation de ABCP Architecture + coarchitecture.

Johanne Racine, directrice de formation et développement de talents chez Céragrès, a participé à la réalisation de plusieurs projets de piscines publiques, municipales ou résidentielles où elle a accompagné, à chacune des étapes de conception, les architectes et entrepreneurs.

« Nous travaillons avec les concepteurs du début du projet jusqu’à la fin. Nous collaborons avec les professionnels pour suggérer, par exemple, quel type de profils sera installé, s'il s'agira d'une piscine à débordement ou d'une piscine avec écumoir. Il faut trouver la bonne façon pour que le tout soit à la fois élégant et sécuritaire », explique-t-elle. 

Conçu en 2010, Le Centre aquatique Sainte-hyacinthe comprend un Bassin de compétition de 8 couloirs, un bassin récréatif avec jeux et glissade de 5 mètres et un bassin thérapeutique. Une réalisation de ACDF architecture. 

Lors de la réalisation de la piscine, les concepteurs consultent l'équipe de Céragrès afin de déterminer quel revêtement sera le plus approprié pour chacun des types de projets. Bien que l'aspect esthétique de la piscine soit évidemment une composante importante, les normes de sécurité représentent une réalité non négligeable. 

« Pour les projets de piscines de condominium, le look est parfois plus design, plus «spa», plus santé. Nous n'utilisons pas nécessairement les mêmes lignes de produits. Les piscines olympiques sont gérées d'une façon plus rigoureuse, mais les normes de sécurité doivent demeurer les mêmes pour les différents projets », ajoute Johanne Racine. 

Piscine du projet de condomminum le vistal par lemay michaud

La piscine est généralement recouverte de carreaux de porcelaine ou de grès cérame (céramique) aux multiples propriétés, dont une surface antidérapante, une action antibactérienne et une facilité de nettoyage. Les revêtements choisis contribuent aussi à l'étanchéité des piscines, tout comme les préparations de surface.

« Nous voulons que le résultat soit performant, ce qui commence par la préparation de surface et la confirmité des produits aux différentes normes », explique Johanne Racine. Enfin, tout dépend également du type de bassin et du style que l'on souhaite donner à la piscine. 

Complexe aquatique du mont-tremblant par riopel associés + architectes. 

Les principaux fabricants de revêtements utilisés par Céragrès sont Agrob Buchtal (Allemagne), avec sa ligne Chroma, et Casalgrande Padana (Italie), proposant le système Padana. La palette de couleurs des deux fournisseurs de revêtements est complète, et les concepteurs peuvent également choisir parmi plusieurs formats et finis de revêtements, toujours sélectionnés pour leur résistance et leur dimension sécuritaire. 

«Les professionnels vont d'abord nous indiquer ce qu’ils veulent, et nous les conseillons ensuite sur le choix de la couleur, de la texture et des motifs. Est-ce que c'est un projet de piscine au sel, au chlore? Plusieurs facteurs vont influencer le choix de revêtements », résume Johanne Racine. 

Piscines du complexe le vistal par lemay michaud

Concernant le procédé d'installation, il représente un travail minutieusement réalisé puisque les carreleurs installent les carreaux à la main. Une tâche qui peut prendre un certain temps, si on l'ajoute aux autres étapes de réalisation à respecter, comprenant notamment les différents tests d’eau. Selon Johanne Racine, il faut compter environ 3 ou 4 mois, si le bassin a été préalablement installé. « Un projet de piscine doit durer 25 ou 30 ans donc nous prenons le temps nécessaire. Céragrès a beaucoup d’expérience dans ce genre de projets », conclut-elle. 

 

Photo d'ouverture : PEPS de l'Université Laval 

 

comments powered by Disqus