Les Faiseurs : un atelier de poterie dans la Petite-Patrie

Le nouvel atelier de poterie doublé d'un café-boutique est une réalisation de la firme de design Catherine Catherine qui a conceptualisé des espaces indépendants, mais tout de même synergiques, réservés à chacun des services qu'on y propose. 

Ce nouveau venu, situé sur le boulevard Saint-Laurent, vient tout juste d'ouvrir ses portes. La propriétaire de la boutique s'était à la base donnée comme mission de faire découvrir la céramique à sa clientèle dans un espace créatif présentant les oeuvres d'artistes locaux. Les Faiseurs propose donc un atelier-café où sont donnés des cours d’initiation et de perfectionnement à la poterie.

« Jai commencé à faire de la poterie il y a deux ans, explique Sarah M. St-Arnaud, la propriétaire du commerce, et ça a tout de suite été une passion! J’ai vite remarqué l’engouement de mon entourage pour cette nouvelle activité, mais je trouvais qu’il manquait de lieux où être en contact avec cette forme d’art à Montréal. C’est comme ça que j’ai décidé d’ouvrir Les Faiseurs. »

L'entrepreneure a fait confiance à l'atelier de design montréalais Catherine Catherine pour réaliser l'espace multifonctionnel qui devait représenter justement sa mission. L’objectif premier des designers et co-fondatrices, Catherine Gomes-Aubin et Catherine Breton-Potvin, était de diviser les deux environnements - l’atelier et le café - afin qu’ils soient à la fois indépendants et en symbiose. 

« Le concept de joindre un espace café à celui d’un atelier de poterie nous semblait déjà fort, nous avons donc voulu l’appuyer et rendre cette idée la plus claire possible. C’est pourquoi le lieu est divisé en deux sous-espaces de chaque côté du commerce. L’idée principale du design est que le côté café soit plus poli que celui de l’atelier, qui est laissé plus brut. Nous voulions que les espaces se distinguent, mais communiquent ensemble. Cette communication se fait à l’aide de liens visuels, de différentes ouvertures, et par des liens matériels à travers les objets décoratifs et le mobilier intégré », précise Catherine Breton-Potvin. 

Lumineux, chaleureux et accessible, le lieu de 1800 pieds carrés a été séparé en deux parties, perpendiculairement à la rue. Une cloison vitrée s’accrochant à une bibliothèque divise les espaces aux mandats distincts, et met en valeur les objets en céramique que l'on peut acheter directement sur place. 

« Les colonnes et la bibliothèque structurent la paroi centrale. À partir de la rue, ces deux espaces côte à côte sont visibles grâce aux deux vitrines. L’avant du commerce est utilisé par les visiteurs - on y retrouve des tables et des chaises, une tour de potier - afin de donner un maximum de lumière naturelle aux usagers. Au fond sont situés les éléments plus fonctionnels du commerce », explique la designer Catherine Gomes-Aubin. 

Le concept de l'atelier-boutique amalgame diverses textures, formes, matériaux et couleurs, le tout d'une façon harmonieuse, sans jamais tomber dans l'exagération. 

« Nous avons voulu faire ressortir principalement les murs du côté café et le comptoir-bar.  La majorité des gestes ont été réalisés à l’aide de peinture, de céramiques et de contreplaqué de merisier. Outre les jeux de matérialité, les ouvertures de formes variées dans la paroi centrale ajoutent à cette idée d’un espace aux multiples textures », précise Catherine Breton-Potvin.

Pour les conceptrices, cette double fonctionnalité du local a représenté un véritable défi, bien que celui-ci a été relevé en respectant le budget et le temps alloués au projet. « Nous sommes fières d’avoir créé un lieu très personnalisé, et qui respecte l'idée de commerce qu'avait notre cliente. C'est un espace attrayant et intrigant pour un passant qui circule sur Saint-Laurent, et aussi une vitrine pour les ateliers de poterie d'ici. »

 

Photos : Marc-Olivier Bécotte

comments powered by Disqus