La maison à Jean : une approche verticale signée Atelier ¾ fort

Le projet résidentiel situé dans le quartier de Rosemont présentait un défi de taille pour les concepteurs qui devaient transformer un immeuble de 5 logements à la superficie restreinte en trois unités bien distinctes. Choisi pour réaliser l'aménagement, l'Atelier ¾ fort a profité de l’originalité du projet pour explorer le concept de verticalité.
 

Lors de la première rencontre avec les concepteurs, le réflexe des propriétaires était d’envisager la transformation de l'immeuble en différentes strates (couches), mais Atelier ¾ fort a plutôt présenté un tout autre concept. 

Le studio de design montréalais a réalisé l'aménagement du projet à la verticale, en convertissant les deux petits 4 1/2 superposés en une seule résidence lumineuse de deux étages. Cette dernière est organisée autour d’une double hauteur coiffée d’un puits de lumière. 

« Normalement, on a tendance à séparer les logements ou les unités d’habitation par étage, explique Francis Rollin, associé et designer chez Atelier ¾ fort. Ici, on a pris le parti de les séparer verticalement plutôt qu’horizontalement. »

Face à cette nouvelle approche de départ, les propriétaires étaient d'abord un peu sceptiques, mais ont vite été convaincus suite à l'observation des maquettes en 3D. 

Avec ce concept d'étages, les designers ont séparé les fonctions privées des fonctions publiques, tout en allant chercher de la luminosité, notamment avec l'aménagement d'un grand puits de lumière autour duquel la circulation s’organise de manière transparente.

Au niveaux des revêtements de sol, les designers ont choisi de conserver le plancher en pin d'origine aux endroits où il était possible de le faire. Ils ont ensuite complété avec du carrelage posé à l’entrée ainsi qu’à l’étage supérieure. Le revêtement sert de connecteur entre les espaces et apporte une certaine fluidité à l'ensemble du projet. 

Dans chacune des unités du haut, l’élément central est la cuisine. Les matériaux choisis pour cette pièce, comme l'acier et le béton, s’inscrivent dans la lignée des autres projets réalisés par l'Atelier ¾ fort. Le plafond composé de tôle d’acier découpée au laser est aussi une belle illustration de la signature du studio de design. 

Au niveau de la palette de couleurs utilisée pour le projet, les designers ont privilégié le blanc, une teinte qu'ils apprécient pour son côté neutre qui laisse parler les espaces.

« Nos projets sont pas mal tous comme ça », déclare Francis Rollin. « Ils sont cohérents d’un bout à l’autre et portent clairement notre signature », explique-t-il.

Le mobilier a aussi été conçu par la firme montréalaise, notamment la cloison située dans le salon de la résidence. Celle-ci remplit 4 fonctions simultanément, servant à la fois de bibliothèque, de meuble audio, de garde-corps et même de lutrin pour le violon.

Bien que l'aménagement à la verticale de ce projet était une première pour les créateurs montréalais d'Atelier ¾ fort, le résultat a tout de suite été apprécié par les propriétaires de la résidence. 

Photos : Atelier ¾ fort

comments powered by Disqus