L’œuvre Bleu de bleu : un parcours artistique surprenant signé Alain Paiement

C’est dans la foulée des célébrations entourant le 375e de Montréal que l’œuvre monumentale Bleu de bleu, initiée par la Banque Nationale du Canada et créée par l’artiste québécois Alain Paiement, a été inaugurée au Musée d’art contemporain de Montréal (MAC), le 8 septembre dernier.  Hommage vibrant à Montréal, l’œuvre illustre la richesse créative caractérisant la métropole.

S’étendant sur 8 km entre l’aéroport Pierre-Eliott Trudeau et les abords du centre-ville, Bleu de bleu consiste en une série d’interventions artistiques bleutées apposées en bordure d’autoroute. L'oeuvre vise à embellir un espace clé de la ville et à ainsi en améliorer l’expérience de ses usagers. Concrètement, elle se présente telle une série de bandes bleues de rythme et de forme variés, conditionnée par les éléments existants du paysage urbain.

C’est en s’inspirant de Montréal, du fleuve St-Laurent et de la nordicité que l’artiste Alain Paiement a développé cette série de gestes évoquant le dynamisme et le caractère unique de la métropole.  Longues, courtes, pleines, ondulantes ou bien lumineuses, les interventions composant Bleu de bleu évoluent et se transforment au rythme des changements du paysage. « Je voulais par-dessus tout écrire une musicalité, une rythmique avec des intensités variables pour faire vivre une expérience de qualité aux usagers, ainsi que pour susciter de l’étonnement chez eux et une prise de conscience de leur environnement », soutient Alain Paiement. 

Le cadre de réalisation de l’œuvre regroupe un nombre important de collaborateurs qui ont tous mis leur expertise à profit afin que ce projet voit le jour. Parmi eux, on retrouve la firme de design industriel Générique Design qui s’est vu attribuer le mandat de concevoir les grands luminaires bleus présents sur une partie du parcours. « Nous avons travaillé en étroite collaboration avec l’artiste afin de formaliser sa vision pour ces luminaires », raconte le fondateur de Générique Design et designer produit senior, Sébastien Dallaire. « Nous avons même loué une usine toute une journée afin de faire des expérimentations avec des résines pour trouver le meilleur matériau pour le projet ».

Il faut également mentionner la participation au projet de Prisma Coat (application de peinture sur les murs anti-bruit), Sid Lee (production et communication), Credo (étude de faisabilité, recherche et communication), Ombrages (conception d’éclairage), Plastifab Industries (tubes bleus) et Lumenpulse (appareillage).

Issue d’un partenariat entre le MAC, la Banque Nationale et le Ministère des transports du Québec, l’œuvre Bleu de bleu exprime la reconnaissance et la valeur accordée à l’art urbain comme outil de transformation et de valorisation de Montréal.  Comme le dit bien John Zeppetelli, directeur général et conservateur en chef du MAC, « choisir l’art comme leg pour Montréal est une si belle et si importante idée ».

Crédit photos : Marie Tremblay

comments powered by Disqus